Selon une étude, le Remdesivir n’aurait aucun impact significatif sur la survie des patients atteints de la Covid-19

Le remdesivir est l’un des médicaments utilisés  pour traiter les malades de la Covid-19. Une récente étude a révélé que l’antiviral en question serait inefficace pour réduire le taux de mortalité dû à l’infection.

En mai dernier, l’utilisation du remdesivir dans les cas d’urgence a été approuvée par la Food and Drug Administration pour traiter les patients de la Covid-19.  En août, un article paru dans le New York Times a rapporté que le médicament était désormais autorisé pour le traitement, non seulement des formes graves, mais aussi de tous les patients atteints de la maladie. Le président américain a ainsi bénéficié du traitement en plus de milliers d’autres patients Américains.

Crédits Pixabay

Avec le soutien de l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), des essais cliniques ont été effectués pour savoir l’efficacité du Remdesivir. Selon les résultats de l’étude, publiée dans le New York Times le 15 octobre dernier, le remdesivir ne diminuerait pas le risque de décès chez un patient infecté par le coronavirus un mois après son traitement.

Les résultats en dessous des espérances

L’étude a été testée sur 11 200 personnes dont 4 100 d’entre eux n’ont reçu aucun traitement médicamenteux, mais ont cependant servi de groupe de comparaison. Le reste du groupe a par contre reçu l’un de quatre sortes de médicaments (le remdesivir, l’hydroxychloroquine, le lopinavir et l’interféron- β1a) ou la combinaison de plusieurs de ces médicaments.

Après comparaison des études effectuées sur les deux groupes de patients (ceux n’ayant pris aucun médicament et ceux soumis sous traitement  médicamenteux), les scientifiques ont découvert que la combinaison ou non de médicaments n’avait aucun impact significatif sur le taux de mortalité chez les patients infectés par le virus SRAS-CoV-2. D’autre part, l’antiviral ne contribuerait pas non plus à diminuer le temps de traitement des patients à l’hôpital ou à déterminer s’il doit être placé sous respirateur ou non.

« Les résultats globaux peu prometteurs des régimes testés suffisent à réfuter les premiers espoirs » ont conclu les auteurs de l’étude.

À lire aussi : Sale temps pour les essais de vaccins anti-Covid-19

Un traitement plutôt cher pour le public

Bien que les résultats de l’étude soient assez décevants en ce qui concerne l’efficacité du remdesivir, le docteur Maricar Malini, médecin spécialiste des maladies infectieuses à Yale University a déclaré que le médicament pouvait encore offrir certains avantages s’il était administré tôt chez le patient.

Cependant, le coût assez élevé de ce médicament le rend néanmoins inaccessible à tous les patients. En effet, non seulement il doit être administré par perfusion intraveineuse pendant une durée de cinq à dix jours, mais chaque cure s’avère assez coûteux également, notamment entre 2 550 dollars et 3 120 dollars.

Quoi qu’il en soit, le fait que la Covid-19 touche actuellement des millions de personnes, issues de différentes classes sociales, des traitements plus efficaces, abordables et faciles d’accès conviendraient le mieux pour venir à bout de cette pandémie.

À lire aussi : Covid-19, moins de risques d’infection pour des patients. du groupe O ?

Mots-clés Covid-19Remdisivir