Seniors ! “Attention aux arnaques” met en garde le FBI

Plus la technologie avance, plus les escrocs et autres arnaqueurs sortent du bois. Et dans la majorité des cas, ils ont toute une panoplie de méthodes pour arriver à leurs fins.

Parmi leurs victimes favorites, le FBI met particulièrement en garde les personnes âgées dans le cadre de ses conseils face aux crimes.

Photo de Joseph Chan. Crédits Unsplash

En effet, que ce soit par le biais des réseaux sociaux, des sites de rencontre ou de diverses fausses loteries, les malfaiteurs renouvellent d’ingéniosité pour arnaquer les gens, particulièrement les seniors. Et selon les chiffres, chaque année, au moins 3 milliards de dollars seraient ainsi extorqués à cette catégorie de la population.

Les escrocs se servent de nombreux moyens pour soutirer de l’argent aux seniors

Selon le FBI, la méthode la plus populaire utilisée par les arnaqueurs n’est autre que l’approche par le biais des réseaux sociaux et des sites de rencontre. Ils se présentent alors comme des personnes intéressées par leurs victimes, et se servent des sentiments de ces dernières pour leur soutirer des sous.

Une variante de cette technique consiste à usurper l’identité des petits enfants des seniors, en leur demandant des aides financières.

Il se pourrait également que les arnaqueurs se fassent passer pour des membres de l’assistance technique, des personnes soignantes, des employés du gouvernement ou même des organisations caritatives. Particulièrement sournois et malicieux, ils se servent souvent de publicités légitimes en guise de couverture.

Mais prenez garde, des fois, il arrive que les escrocs se rendent eux-mêmes chez vous et se présentent comme des réparateurs à domicile ou un subterfuge du genre. Par la suite, ils vous factureront de soi-disant futurs travaux dont vous ne verrez jamais la couleur, moyennant finance bien évidemment.

À lire aussi : Attention à cette nouvelle arnaque sur WhatsApp

Pour se protéger, le FBI conseille de suivre ces quelques directives

Tout d’abord, une fois que vous sentez que c’est une arnaque, il est primordial d’arrêter tout échange avec l’escroc.

Pour les reconnaître sur la toile, effectuez des recherches à leur sujet ou sur les services qu’ils proposent. Il y a également les témoignages de personnes qui ont déjà été victimes et vous pourrez alors vous prémunir.

Assurez-vous également que des logiciels antivirus mis à jour soient installés sur votre appareil et faites bien attention à tout ce que vous téléchargez.

Mais le conseil le plus important est de ne surtout pas envoyer de l’argent, tant que l’identité du destinataire n’est pas certifiée. Prudence étant toujours mère de sûreté.

Face à tout cela, le FBI invite les victimes ou leurs proches à le contacter ou à déposer une plainte auprès du Centre de traitement des plaintes concernant la criminalité sur son site. Pour ce faire, vous aurez juste à communiquer le plus de détails possibles (nom de l’arnaqueur, date de contact, etc.) sur ce qui s’est passé.

À lire aussi : Les arnaques vont bon train sur Facebook Messenger

Mots-clés arnaquesfbiphishing