Seulement 111 000 abonnés pour Beats Music ?

Beats Electronics pourrait bientôt tomber dans l’escarcelle d’Apple. C’est en tout cas ce qui se murmure dans le milieu depuis quelques jours. Le meilleur reste à venir car Tim Cook et ses associés seraient moins intéressés par les casques produits par le fabricant que par son service d’écoute musicale en streaming. L’idée, ce serait même d’utiliser Beats Music comme levier pour développer iTunes Radio et toucher un public à la fois plus large, et plus jeune. Mais voilà, l’opération pourrait finalement s’avérer nettement moins rentable que prévu pour notre chère Pomme Croquée.

Tout est parti d’un simple document faisant office de reçu pour les paiements des royalties en lien avec Beats Music. Un document faisant apparaître un certain nombre d’informations, comme le nombre d’utilisateurs fréquentant la plateforme ou encore les sommes versées aux maisons de disque.

Beats Music 110 000 abonnés

Si l’on en croit ce papier, alors Beats Music aurait un peu de mal à s’installer sur le marché. En réalité, le service ne compterait même que 110 992 abonnés, dont 61 621 comptes “famille” et 49 371 comptes individuels. A titre de comparaison, Spotify a récemment dépassé la barre des 24 millions de membres, pour six millions de personnes possédant un compte premium, et un million basé aux Etats-Unis. Pas mal, d’autant que le service est arrivé chez les Yankees l’année dernière.

En outre, il faut rappeler que l’opérateur américain AT&T a mis en place une opération spéciale visant à offrir trois mois d’abonnement à ses nouveaux clients. Il est donc très difficile d’estimer avec justesse le nombre d’abonnés ayant réellement souscrit au service.

Mais le pire reste à venir. Le document révèle également que Beats a versé 22 000 dollars aux artistes, ce qui fait quelque chose comme 0,000126 centimes par écoute. C’est peu, très peu même. Spotify, lui, fait nettement mieux avec un prix oscillant entre 0,006 et 0,0084 dollars.

Au final, cette acquisition pourrait ne pas être si intéressante que cela pour Apple. Enfin, il reste quand même les casques, hein.

Via