Après Lily Allen, au tour de Cara Delevingne de se lancer dans les sextoys

Pour de nombreuses cultures, la masturbation féminine reste un sujet tabou. Elle est pourtant assez répandue même s’il y a encore une grande différence avec les hommes. En effet, d’après les statistiques, les hommes pratiquent la masturbation environ 158 fois par an tandis que les femmes le font en moyenne 49 fois chaque année.

Alors que toutes les femmes n’ont pas forcément le courage de parler ouvertement de ce sujet, certaines stars telles que Lily Allen et Cara Delevingne se sont lancées dans la production de jouets pour adultes. Cara Delevingne s’est récemment associée à Lora DiCarlo dans la promotion de la Sextech afin de décomplexer la gent féminine en ce qui concerne le plaisir solitaire.

Crédits Pixabay

Le mannequin et actrice célèbre est ainsi devenue copropriétaire et conseillère créative au sein de la société Lora DiCarlo.

Les sextoys pour changer la vision des femmes ?

L’entreprise Lora DiCarlo est connue pour ses nombreux produits technologiques sexuels principalement dédiés aux femmes. La société a d’ailleurs reçu un prix dans la catégorie Sextech lors du CES ou Consumer Electronics Show qui s’est déroulé à Las Vegas. Selon sa fondatrice Lora Haddock DiCarlo, leur principal objectif est de déstigmatiser les tabous qui entourent le bien-être et la santé sexuels dans la société actuelle.

Sur ce point, Delevingne a déclaré qu’elle partageait entièrement la vision de Lora DiCarlo. « Elle représente, en grande partie, tout ce que je défends », a-t-elle indiqué. Elle a ajouté que les produits de la marque redéfinissent comment les gens explorent, expérimentent et s’approprient leur plaisir. Le mannequin en sait quelque chose puisqu’elle faisait déjà partie des nombreux utilisateurs des sextoys de la société bien avant d’intégrer l’entreprise.

Des jouets éducatifs pour la sexualité féminine

A part le fait de vouloir lever le tabou sur la masturbation féminine, la société Lora DiCarlo a principalement conçu ses jouets sexuels pour que les femmes puissent apprendre à mieux connaître leur corps. Chez Lora DiCarlo, il existe ainsi différentes sortes de sextoys qui peuvent fournir un type de plaisir unique en fonction de la zone ciblée. On peut par exemple citer l’article Onda qui imite la caresse d’un doigt sur le point G. Il y a aussi Carezza et Filare qui ont pour rôle de stimuler le clitoris.

Pour Cara Delevingne, en tant que copropriétaire et conseillère créative, elle pourra désormais participer activement au développement des produits de la start-up. D’ailleurs, elle se dit impatiente de contribuer au processus créatif.

s https://www.femina.fr/article/cara-delevingne-se-lance-dans-les-objets-coquins-high-tech-pour-encourager-le-bien-etre-sexuel

Mots-clés nsfy