Le moteur de recherche tchèque Seznam réclame 346 millions d’euros à Google pour abus de monopole

Le jeudi 10 décembre 2020, le moteur de recherche tchèque Seznam a déclaré qu’il avait émis une réclamation auprès de Google. Selon la plateforme de recherche de la République tchèque, le géant américain aurait effectivement restreint la concurrence en abusant de sa position dominante sur le marché tchèque.

Un abus qui se caractériserait par les systèmes d’exploitation et les magasins d’applications spécialement conçus pour les smartphones disposant du système d’exploitation Android. Seznam estime ainsi avoir été lésé et a réclamé des dommages-intérêts d’une valeur de 9,072 milliards de couronnes à Google, soit 346.931.456 euros environ.

Image de Denys Vitali – Pixabay.com

Le moteur de recherche tchèque a également déclaré qu’il avait accordé un délai d’un mois à Google pour répondre à sa revendication, à défaut de quoi il le poursuivrait en justice.

Google réfute en bloc ces accusations

En effet, le géant de la technologie américain a nié entièrement les allégations de Seznam qui affirment qu’il aurait injustement favorisé ses propres services.

Google soutient ainsi qu’il ne barricade pas ses utilisateurs et que la concurrence sur Internet ne tient qu’à un fil, tellement que les utilisateurs disposent d’ « un choix sans précédent pour décider quelles applications ils installent, utilisent et définissent par défaut sur leurs appareils ».

Le géant de la recherche ajoute également qu’Android « permet à des millions de développeurs d’applications à travers le monde de créer des entreprises prospères ». Cependant, Seznam ne voit pas les choses ainsi, selon Reuters.

Google se fera-t-il encore taper les doigts par les régulateurs de l’UE ?

L’entreprise tchèque a effectivement basé sa réclamation sur une période comprise entre 2011 et 2018. Il faut savoir que Seznam détient 25% du marché de la recherche tchèque. En conséquence, elle déclare qu’elle a réalisé un chiffre d’affaires de 179 358 098 euros en 2019 et un chiffre d’affaires cumulé de 1 223 765 000 euros environ depuis 2011.

Le vice-président de Seznam, Pavel Zima, a ainsi déclaré dans sa réclamation que l’entreprise réclame « l’indemnisation des dommages que nous avons subis en essayant de distribuer nos applications et services via des appareils mobiles avec le système d’exploitation Android ».

Le moins que l’on puisse dire, c’est que Google fait face à de nombreuses plaintes concernant sa domination sur le secteur du numérique, de la technologie et des logiciels. Reuters a déclaré en novembre qu’un groupe de 165 entreprises et organismes industriels avait appelé les autorités de l’Union européenne à restreindre plus fermement les activités de Google. D’autant plus qu’en 2018, la Commission européenne avait reconnu que Google enfreignait bel et bien les règles anticoncurrentielles établies par l’Union européenne.

Mots-clés googleSeznam