Shadow : les nouveaux tarifs seront appliqués en juin

Shadow a fait savoir à ses abonnés que les nouveaux tarifs décidés suite au rachat de l’entreprise par OVH seront mis en application dès le 25 juin.

Blade a longtemps navigué entre deux eaux avant de se retrouver en situation de faillite. Incapables de redresser la barre, ses patrons ont donc décidé de mettre en vente leur entreprise. Plusieurs propositions ont été faites et c’est finalement OVH qui a remporté la mise.

crédits unsplash

Blade appartient désormais à l’hébergeur français et il faut s’attendre à de nombreux changements au cours de ces prochains mois.

Shadow augmentera ses tarifs en juin

OVH compte en effet développer le service pour lui permettre de trouver sa place en entreprise. Mais pour se faire, l’hébergeur va bien entendu avoir besoin d’argent. Le nerf de la guerre.

Et c’est précisément pour cette raison, et aussi pour assurer la pérennité de l’entreprise, qu’une augmentation des tarifs a été décidée.

Une augmentation particulièrement conséquente et qui concerne toutes les offres qui figuraient au catalogue de Shadow :

  • Shadow Boost : 29,99 €, contre 14,99 € précédemment ;
  • Shadow Ultra : 44,99 €, contre 29,99 € précédemment ;
  • Shadow Infinite : 54,99 €, contre 49,99 € précédemment ;

Une offre unique

Détail important, les offres Ultra et Infinite ne seront plus commercialisées. OVH préfère tout miser sur une offre unique, qui sera renommée pour l’occasion en Shadow. Cependant, les anciens abonnés des deux offres sus-citées pourront conserver leur abonnement et leurs privilèges. Du moins s’ils acceptent l’augmentation.

Le prix de l’option de stockage ne change pas non plus et il restera fixé à 2,99 € pour 256 Go. Autre point qui a son importance, ces offres seront toutes sans engagement. Les abonnés pourront donc mettre fin à leur abonnement quand ils l’entendent.

De nouvelles fonctions à venir

Et justement, comme nous l’expliquions un peu plus haut, ces nouveaux tarifs seront mis en place dès le 25 juin, date de la première facturation. Cela veut également dire que si vous ne voulez pas de ces nouveaux tarifs, alors vous devrez mettre un terme à votre abonnement avant cette date.

Les activations, de leur côté, sont suspendues. Blade préfère en effet opérer avec prudence pour s’assurer que son infrastructure puisse faire face à l’afflux de nouveaux utilisateurs. L’entreprise promet aussi l’arrivée de plusieurs fonctions clés comme la prise en charge du multi-écran ou encore le 4:4:4. Quant à savoir si elles suffiront à retenir les abonnés face à cette augmentation conséquente, c’est une autre question.

Mots-clés shadow