Sharp va ouvrir une usine dédiée aux dalles OLED pour téléviseurs

Actuellement en position de quasi-monopole sur la technologie OLED, LG Display pourrait bien avoir du souci à se faire au cours des prochaines années. La firme japonaise Sharp (appartenant au Taïwanais Foxconn depuis avril dernier), vient en effet d’annoncer être sur le point d’ouvrir une toute nouvelle usine de production de dalles OLED. Cette dernière sera implantée sur les terres de l’entreprise, à Osaka, et ne devrait atteindre ses pleins objectifs qu’à l’horizon 2021.

Sharp prévoit notamment d’employer ces  chaînes de production rutilantes pour fabriquer des écrans OLED de grande taille dédiés aux télévisions ; et souhaite clairement concurrencer LG Display sur ce secteur en particulier. Il faut dire que le constructeur coréen règne pour l’heure en maître sur l’OLED, ayant réussi à s’imposer comme leader incontestable du marché, et ce malgré les efforts de Samsung, Sony ou encore Panasonic.

La firme japonaise Sharp (propriété de Foxconn) a annoncé créer une usine de dalles OLED grandes tailles, dédiées aux TV. LG Display n’a qu’à bien se tenir.

Reste que la chose serait une excellente nouvelle pour le consommateur. Si Sharp parvenait à concurrencer LG comme il se doit sur l’OLED, nul doute que les prix pourraient (enfin) être tirés vers le bas. Une situation qui permettrait de démocratiser cette technologie encore très coûteuse.

Sharp compte bien revenir sous les feux des projecteurs

Autrefois à l’avant garde technologiquement parlant, Sharp avait dû rabattre la voilure au maximum côté recherche et développement en vue de rester à flot ces dernières années. Ce contexte délicat aura finalement forcé la firme à céder 66 % de ses parts à Foxconn.

Désormais prête à prendre un nouveau départ, la société semble vouloir mettre les petites dalles dans les grandes pour renouer avec sa gloire passée. Pour se faire, elle a notamment annoncé un investissement initial de 57,4 milliards de yens (460 millions d’euros) dans cette nouvelle usine. Cette dernière devrait commencer – dès 2018 – à produire des écrans OLED de petite taille destinés aux smartphones et aux tablettes, avant de s’attaquer – en 2021 – aux dalles grands formats conçues pour les téléviseurs.

Sharp indique par ailleurs être toujours à l’oeuvre sur la conception de ses panneaux ultra-haute définition 8K à cristaux liquides. De quoi rester dans la course technologique engagée avec LG Display, Samsung et Sony (entre autres) sur le secteur de la TV haut de gamme.

Mots-clés lg displayOLEDsharp