Shazam de nouveau gratuit et sans limite sur iPhone !

Si vous ne le connaissez pas encore, Shazam est un outil bien pratique qui vous permet d’identifier facilement n’importe quel morceau en cours de lecture. Genre tu es là, dans ta voiture, tu tombes sur un morceau sympa à la radio, hop tu dégaines ton iPhone histoire d’obtenir le nom de la piste histoire de pouvoir la retrouver un peu plus tard. Okay, c’est un peu dangereux, t’as une chance sur deux de te prendre un arbre au passage, mais c’est quand même cool. Oui mais voilà, Shazam était passé au modèle payant l’année dernière et on ne pouvait tagger que cinq chansons par mois. Dommage, hein… Mais bien heureusement, les éditeurs de l’outil ont décidé de faire marche arrière et c’est quand même une super nouvelle.

Shazam de nouveau gratuit sur iPhone !

Shazam a pendant longtemps été dans les meilleures ventes de l’AppStore. Mais voilà, depuis le passage au tout payant, l’application a beaucoup plus de mal à convaincre. Et forcément, entre temps, d’autres développeurs ont décidé de s’engouffrer dans la brèche et de proposer à leur tour des outils du genre. On pensera notamment à SoundHoud. Du coup, les gars qui se cachent derrière Shazam ont décidé de faire marche arrière et c’est franchement une bonne chose. Enfin surtout pour les mélomanes, forcément, parce que les autres s’en moqueront sans doute pas mal. Cela dit, même de manière ponctuelle, Shazam est souvent très pratique, surtout quand on a une culture musicale qui fait un peu la tronche et qu’on a envie d’enrichir sa bibliothèque musicale.

Désormais, on trouve donc sur l’AppStore deux versions de Shazam. La première, gratuite, vous permettra de tagger autant de morceaux que vous le souhaitez. Il n’y a plus aucune limite, mais l’application affichera en contre partie quelques publicités pas bien méchantes. La seconde, payante, s’appelle toujours Shazam Encore et vous permettra cette fois de virer toutes les pubs de l’application… En échange de 4.99 €.

Voilà, maintenant reste juste à savoir si cela suffira à persuader tous ceux qui ont adapté SoundHound de faire marche arrière, évidemment.

Via