She-Hulk : Tim Roth incarne Abomination pour une raison insolite

Abomination est apparu au cinéma dans L’Incroyable Hulk de Louis Leterrier en 2008. Un super-vilain joué par Tim Roth (Reservoir Dogs et Pulp Fiction de Quentin Tarantino) et de retour dans Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux depuis le 1er septembre. La créature affronte Wong dans un combat surprise puisque L’Incroyable Hulk n’appartient pas au Marvel Cinematic Universe (MCU). Dans ce long-métrage, Bruce Banner n’est pas joué par Mark Rufallo mais Edward Norton (Fight Club). Et alors que l’apparition d’Abomination pourrait se cantonner à Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux, Tim Roth est à la distribution de She-Hulk, future série Disney+.

L’occasion pour Tim Roth de révéler l’insolite raison l’ayant poussé à incarner Abomination à l’époque de L’Incroyable Hulk.

L'Abomination
Crédit : Marvel Studios

L’acteur souhaitait… embarrasser ses enfants !

A lire aussi : She-Hulk, Moon Knight et Ms Marvel auront droit à leur série sur Disney+

Tim Roth voulait juste embêter ses enfants

« J’ai fait L’Incroyable Hulk [en jouant Emil Blosky, alias l’Abomination] il y a plusieurs années juste car je pensais que mes enfants seraient embarrassés » révèle Tim Roth en interview pour le Hollywood Reporter (via CBR). Mais l’acteur ne crache pas dans la soupe et affirme avoir « vraiment aimé le faire ».

Tim Roth a aussi été interrogé à propos de She-Hulk, prochaine série Disney+ du MCU. L’acteur explique avoir « été surpris car ce n’est pas difficile à jouer (…) Ce n’est que lorsque Mark Ruffalo est venu tourner que je me suis dit ‘Oh, c’est comme ça qu’il faut faire, avec le sens de l’humour ! ». Rappelons que le programme arrive en 2022, sans date précise.

Shang-Chi et la Légende des Dix Anneaux a provoqué la surprise avec le retour de Tim Roth en Abomination, plus de dix ans après L’Incroyable Hulk. Marvel Studios confirme son multivers et même les anciens interprètes sont canon dans l’univers nouvellement créé par Kevin Feige et ses équipes. Spider-Man : No Way Home en est la meilleure preuve.

Une confidence de Tim Roth alors que Jason Momoa dévoilait récemment quels films ses enfants ne peuvent pas voir tandis que l’interprète de Fordon dans Le Seigneur des Anneaux, Elijah Wood, compte montrer la trilogie à son fils.