Web

ShifD, pour synchroniser vos contenus…

Depuis la démocratisation des outils multimédia et l’émergence du web 2.0, les médias traditionnels ont la vie dure et ils doivent par conséquent rivaliser d’ingéniosité pour garder le cap. C’est dans ce contexte qu’est né ShifD, une application lancée par le New York Times et permettant aux utilisateurs de partager leurs contenus entre leur PC, leur Mac et leur mobile…

L’avenir des technologies de l’information et de la communication sera dans les services mobiles. Cette déclaration n’est pas de moi mais comme je ne me souviens plus de son auteur, on va dire que ce sont mes mots (oui je suis un vilain blogueur maintenant). Et effectivement, de plus en plus de services web 2.0 convergent vers nos appareils mobiles et c’est exactement sur ce terrain que joue ShifD.

L’application du New York Times permet en effet de partager différents contenus entre son ordinateur (PC ou Mac) et son mobile. Assez limité pour le moment, il ne prend en compte que les notes, les liens et les lieux (Google Map est de plus en plus à la mode). Le point positif, c’est qu’on peut du coup facilement récupérer des articles de presse, sa liste de course et d’autres broutilles, mais on reste quand même sur notre faim. Notons toutefois que les images devraient bientôt être prises en compte, ce qui ne sera pas un mal.

En revanche, gros point noir, les numéros de mobile sont limités à ceux des Etats-Unis. J’ai essayé plusieurs combines pour enregistrer le numéro de mon portable (Orange inside), en pure perte. Il faudra donc attendre une version européenne pour pouvoir profiter de ShifD.

Concrètement, ce service ne m’a pas complètement convaincu. Certes, l’application peut s’installer en local par l’intermédiaire d’un widget Adobe Air, mais je préfère quand même notre Goojet national qui offre bien plus de possibilités. On pourra m’accuser de chauvinisme mais c’est quand même dommage que le New York Times, avec les moyens dont il dispose, n’aille pas un tout petit peu plus loin.