Shigeru Miyamoto ne veut pas de jeux trop faciles et inintéressants

Depuis quelques décennies maintenant, les jeux vidéo ont largement évolué. Graphiquement bien sûr, mais aussi au niveau du gameplay et surtout de la difficulté : le gros reproche qui est fait aux jeux de maintenant est qu’ils sont, pour la plupart, plus faciles à terminer que leurs ancêtres. Si autrefois nous étions lâchés dès le début du jeu sans aucune indication sur les commandes autres que celles données sur la notice, nous sommes maintenant à l’ère du tutoriel sans fin.

On trouve ainsi des jeux qui, pendant plusieurs heures durant, ne sont qu’une cinématique nécessitant l’appui sur deux boutons grand maximum. Pour certains “joueurs”, cela suffit amplement, et cela exaspère quelque peu Shigeru Miyamoto, le papa de Mario, Link et bien d’autres qui a récemment accordé une interview au magazine Edge.

Shigeru Miyamoto

Le développeur n’a d’ailleurs pas mâché ses mots, loin de là, puisqu’il a lancé que ces joueurs étaient :

le genre de personnes qui, par exemple, pourraient vouloir aller voir un film. Ils pourraient vouloir aller à Disneyland. Leur attitude est, “okay, je suis le consommateur. Tu es supposé me distraire.” C’est le genre d’attitude passive qu’ils prennent, et pour moi c’est le genre de chose pathétique. Ils ne savent pas à quel point c’est intéressant si vous avancez un pas plus loin et essayez de vous mettre vous-même au défi.

L’homme a par la suite indiqué que la direction prise par Nintendo devrait changer avec la Wii U : si avec la DS et la Wii le but était d’étendre la communauté des joueurs pour montrer que le jeu vidéo était intéressant, cet objectif est atteint et il est maintenant temps de redonner de véritables challenges aux joueurs.

Via | Photo : Jan Graber

Mots-clés nintendo