Shimon, le premier robot aux talents artistiques

Shimon est le premier robot conçu avec le potentiel et les talents d’un auteur compositeur. En effet, cette machine possède les capacités d’écrire et de jouer de la musique. Elle a été mise au point par le Centre Georgia Tech pour la technologie musicale. À l’instar d’un compositeur humain, il possède une culture musicale des plus riches dans laquelle il puise son inspiration.

Shimon comprend quatre bras qui lui permettent de jouer aisément du marimba. Ses réseaux neuronaux artificiels lui offrent aussi la possibilité d’écrire ses chansons. Pour ce faire, il s’appuie sur une importante base de données notamment un ensemble de plus de 5 000 pièces vocales, de suites de notes et de nombreux fragments de musique.

Shimon

Le réseau neuronal de ce xylophone africain crée ses mélodies à partir d’un bagage culturel composé principalement de jazz et de musique classique.

Axé sur l’apprentissage artificiel

Lorsque Gil Weinberg, le directeur du Centre Georgia Tech pour la musique électronique, a fabriqué ce petit musicien, il l’a programmé pour jouer avec d’autres musiciens. Grâce à son algorithme, il possédait la capacité de jouer des notes qui ne ressemblaient à aucune des mélodies jouées par les musiciens tout en s’inspirant d’eux.

D’après les chercheurs, Shimon est sans conteste le premier robot à créer une chanson grâce au deep learning. Mason Bretan, doctorant en technologie musicale et co-inventeur a expliqué qu’« Il suffisait de donner à Shimon les quatre premières mesures pour que celui-ci réussisse à jouer une mélodie jusqu’au bout. »

La technologie musicale mise à l’honneur

JukeDeck, le service musical en ligne, a utilisé un savant dosage d’intelligence artificielle qui lui a permis de commercialiser des musiques libres de droits. Le principe était que le programme fabrique les chansons compte tenu des caractéristiques que l’utilisateur choisit.

DeepMind, la succursale de Google spécialisée dans les réseaux neuronaux et la machine learning, avait quant à lui mis en place le projet WayeNet qui impliquait de nombreuses applications capables d’assurer une synthèse vocale artificielle beaucoup plus proche des voix humaines. Dans l’objectif de créer un virtuose du piano, la filiale avait créé un répertoire musical suffisamment riche.

De par ses caractéristiques et ses performances, Shimon apporte un renouveau dans le domaine de la technologie musicale.

La Bbox est à 4,99 € par mois en ce moment !

Mots-clés robotrobotique