Si votre mot de passe est dans cette liste, vous êtes dans la mouise

Qui ne s’est jamais prêté au jeu des mots de passe faciles à retenir ? En effet, comme nous passons la plupart de notre temps en ligne et qu’on y crée parfois plusieurs comptes sur divers services, nous avons tous nos petites astuces pour nous rappeler nos mots de passe. Les mots de passe comme « 12345 », « 123456 », « qwerty », « azerty », « password », « motdepasse », « 123123 », « 123456789 », « 1234567890 » et autres vous parlent ?

Il s’agit certes de mots de passe faciles à remémorer, mais ce sont surtout des mots de passe incroyablement faciles à déchiffrer, utilisés par plusieurs centaines de milliers – voire même de millions d’utilisateurs et qui prennent moins d’une seconde à déchiffrer. Cela mérite réflexion n’est-ce pas ?

Une image symbolisant l'importance d'un bon mot de passe
Crédits Pexels

Pour découvrir dès à présent si votre mot de passe fait partie de la liste des 200 mots de passe à risque et en changer le plus rapidement possible, nous vous conseillons de lire cet article jusqu’au bout.

Votre mot de passe fait-il partie de cette liste à risque ?

Le site NordPass a récemment dressé un classement des 200 mots de passe les plus courants de l’année 2020. Alors que certains pourraient croire que créer un mot de passe fort est un B-A-BA sur Internet, la vérité est que parfois, ce n’est pas aussi simple. En effet, d’après l’analyse de NordVPN, il existe un schéma que la majorité des internautes prennent lors de la création de leurs mots de passe.

Cette liste de 200 mots de passe les plus courants peut effectivement être divisée en plusieurs catégories. Y en a ceux qui sont basés sur les chiffres, les jurons, les noms, les mots positifs, les sports, le divertissement, la nourriture ou encore les lettres aléatoires. Tandis que d’autres sont composés du mot « qwerty », mot de passe, d’un dispositif ou autres.

A titre d’exemples, sachez que le mot de passe « 123456 » est utilisé par 2 169 864 utilisateurs, peut être déchiffré en moins d’une seconde et a été exposé 23 597 311 fois. Un autre mot de passe « 123456789 » est utilisé par 878 648 personnes, a été exposé 7 870 694 fois et est également déchiffrable en moins d’une seconde. Vous trouverez la liste complète des 200 mots de passe communs ici.

A lire aussi : 9 astuces pour se protéger des ransomwares

Les règles à retenir pour créer un mot de passe fort

Actuellement, il est de notoriété publique que les cyberattaques se font nombreuses et que les pirates informatiques ne chôment pas. Ils redoublent même d’ingéniosité pour obtenir nos informations personnelles. D’où l’importance de choisir des mots de passe sécuritaires. Pour ce faire, il faut déjà que nos mots de passe n’incluent aucune information personnelle nous concernant, qu’il s’agisse de notre nom, de notre date de naissance ou encore de notre numéro de téléphone.

Ensuite, il est vivement recommandé de ne pas avoir le même mot de passe sur plusieurs comptes et encore moins sur tous nos comptes. Il faudrait que chaque mot de passe pour chaque compte soit unique. Pour éviter les oublis, il peut être ingénieux de noter le mot de passe quelque part, ou bien d’utiliser un gestionnaire de mots de passe.

En tout cas, il est conseillé de créer des mots de passe comprenant 12 caractères au minimum, avec un mélange de lettres en majuscule et minuscule, avec des chiffres et des symboles pour éviter tout risque de piratage. Enfin, il faudrait également changer de mots de passe tous les 90 jours au moins.