Si vous aviez un compte sur AshleyMadison.com, alors vous êtes dans la mouise

AshleyMadison.com a ouvert ses portes en 2001 et il n’a eu aucun mal à trouver son public. Selon les informations communiquées par son éditeur, il totaliserait plus de 37 millions de membres à travers le monde avec quelque chose comme 124 millions de visites chaque mois. Pas mal, non ? Certes, et c’est peut-être ce qui a attiré l’attention d’un groupe de hackers.

D’après un blog spécialisé, le site aurait effectivement été victime d’une attaque de grande ampleur ce week-end. Et encore, ce n’est rien de le dire car les responsables de cette attaque seraient parvenus à mettre la main sur toutes les données confidentielles des utilisateurs.

Ashley Madison Hack

Le site de rencontres extra-conjugales AshleyMadison.com a été piraté ce week-end. Toutes les données des utilisateurs sont dans la nature.

Le pire reste à venir car ils ont aussi mis en ligne une partie de ces informations dans la foulée pour montrer de quoi ils étaient capables.

Si l’éditeur d’AshleyMadison.com ne ferme pas le site, alors les hackers mettront en ligne toutes les données se trouvant en leur possession

Ils ont ensuite contacté l’éditeur du site, soit une entreprise du nom de Avid Life Media, pour lui faire une proposition assez… surprenante.

Contrairement à ce que l’on pourrait croire, ils ne lui ont pas demandé d’argent. Pas du tout, même. En réalité, ils ont tout simplement exigé la fermeture du site dans les plus brefs délais. Si l’éditeur n’obtempère pas, alors ils publieront le reste des données en leur possession.

Là, vous allez me dire que ce n’est pas bien grave. Après tout, un site de rencontres n’est pas censé contenir d’informations sensibles.

Vous n’avez pas forcément tort mais il y a tout de même une subtilité dans le lot. AshleyMadison.com ne se contente pas de mettre en relation des gens. En réalité, le site est spécialisé dans la rencontre… extra-conjugale. Je pense qu’il n’est pas nécessaire de vous faire un dessin, non ?

L’entreprise s’est indignée dans un communiqué de presse, n’hésitant pas à qualifier cette opération d’attaque terroriste. Elle a ensuite décidé d’offrir à tous ses abonnés une option  spéciale pour leur permettre de supprimer leur compte et toutes les données associées. Le plus amusant, dans l’histoire, c’est que cette fameuse option est habituellement facturée… 19 dollars.

Généreux, non ? Certes, mais si vous avez un compte là bas, c’est trop tard de toute façon parce que vos données sont déjà entre les mains des pirates.

Via

Mots-clés sécuritéweb