Si vous empoisonnez votre mari, pensez à vider votre historique de recherche

Le 24 avril 2020, le corps sans vie de David Michael Fouts, un Américain de 50 ans, a été retrouvé à Noblesville, dans l’Indiana (Etats-Unis), par un promeneur de chien. Sa main gauche présentait des coupures. Trois écorchures ont également été retrouvées au niveau de son pied droit. Cela laissait penser qu’il avait été traîné par terre jusqu’à cet endroit.

D’après les sources, tout portait à croire qu’il s’agissait d’un crime crapuleux. En effet, les poches de son pantalon avaient été retournées. Son portefeuille et son téléphone ne se trouvaient plus sur place.

Crédits Pixabay

Malgré son autopsie, aucun élément n’a permis de déterminer les causes exactes de son décès. John Chaflin, le coroner du comté d’Hamilton, a alors envoyé les échantillons de champignon retrouvés dans son estomac à une spécialiste de l’université de Purdue.

Un décès causé par un champignon vénéneux

Le rapport toxicologique réalisé par le Dr M. Catherine Aime a révélé que les morceaux présents dans l’estomac de David Fouts provenaient d’un champignon vénéneux baptisé Lyophyllum connatum, ou Lyophylle en touffe. Elle a expliqué que ces champignons contenaient un alcaloïde toxique connu sous le nom de muscarine.

L’ingestion de ces champignons peut être létale. Les experts ont conclu que la Lyophylle en touffe était à l’origine du décès de David Fouts. Toutefois, il restait encore un dernier mystère à élucider : comment ces champignons ont atterri dans l’organisme du défunt ?

Un historique de recherche a permis de remonter jusqu’aux coupables

Katrina Fouts, la femme de David Fouts, a été informée du décès de son mari le 25 avril 2020. Sa réaction a surpris les représentants du comté d’Hamilton. En effet, cette dernière s’est empressée de répondre que son mari avait des problèmes d’alcool et qu’elle craignait qu’il se suicide. Elle a poursuivi en expliquant que durant la nuit qui a précédé son décès, son mari avait disparu.

Katrina Fouts a également fait part d’un incident qui s’est produit avant la mort de David Fouts. Elle a raconté à la police qu’un homme était venu chez eux pour chercher son mari et qu’il lui avait dit qu’il « allait mourir. » Les déclarations de Katrina Fouts ont éveillé les soupçons des enquêteurs. Ces derniers ont alors commencé à la surveiller de près. C’est en fouillant dans son historique de recherche qu’ils ont trouvé les preuves de sa culpabilité.

La veuve s’est informée sur la façon dont elle pourrait « passer un détecteur de mensonges », mais aussi sur les lois en vigueur en Indiana concernant les homicides et les crimes passionnels. Il s’est avéré que cette dernière a organisé le meurtre de David Fouts avec l’aide d’un ami de longue date du nom de Terry Hopkins. Leur procès est prévu pour le 10 novembre 2020.