Si vous perdez vos dents, attention au risque de démence

Une nouvelle étude effectuée par des chercheurs du NYU Rory Meyers College of Nursing a révélé que de bonnes habitudes de santé bucco-dentaires peuvent prévenir les troubles cognitifs et la démence. Si jusqu’ici, peu de personnes soupçonnaient l’existence d’un lien quelconque entre la santé de nos dents et notre santé mentale, l’auteur principal Bei Wu, professeur en santé mondiale au NYU affirme que ce lien existe bel et bien.

Pour arriver à cette conclusion, les chercheurs ont analysé 14 études de longue période portant sur la perte de dents et les troubles cognitifs. Au total, les études ont porté sur 34 074 adultes ainsi que 4 689 personnes présentant une fonction cognitive diminuée.

Une femme la bouche ouverte
Crédits Pixabay

Les résultats ont révélé que les adultes qui perdaient le plus de dents présentaient 1,48 fois plus de risque de développer des troubles cognitifs et un risque 1,28 fois plus élevé de démence.

A lire aussi : Y-Brush, la brosse à dents tech pour une hygiène buccale parfaite en 10 secondes

Nos dents jouent un rôle primordial dans notre bien-être

Une analyse publiée dans JAMDA : The Journal of Post-Acute and Long-Terme Care Medicine affirme que le risque de troubles cognitifs augmente à chaque dent manquante. De plus, les adultes ayant perdu leurs dents sans avoir de prothèse dentaire à la place seraient plus à risque de connaître un déclin cognitif.

Au regard de ces révélations, Wu a déclaré à CNN qu’il est nécessaire d’ « accroître la sensibilisation à l’importance de la santé bucco-dentaire et nous devons également penser au traitement préventif et aux prothèses dentaires », rapporte WRAL.com.

Le président de l’American Academy of Periodontology (AAP), le Dr James Wilson, qui n’a pas participé à l’étude a expliqué que les prothèses dentaires sont importantes car elles permettent non seulement aux patients de maintenir une alimentation saine mais qu’elle leur confère également « la confiance nécessaire pour sourire naturellement ». Ainsi, il ajoute qu’ « être capable de suivre un régime alimentaire normal est extrêmement important pour la santé physique d’une personne. L’image de soi positive que les prothèses dentaires procurent au patient contribue également à améliorer sa santé mentale ».

A lire aussi : Des scientifiques ont réussi à régénérer des dents

Les visites de routine chez le dentiste sont plus importantes qu’elles en ont l’air

Mais ce n’est pas tout. L’étude de Wu et son équipe a révélé plusieurs liens entre une mauvaise santé buccale et une mauvaise santé cérébrale. Par exemple, l’absence de certaines dents peut impacter sur la mastication, ce qui peut limiter les options pour une alimentation saine et entraîner la perte de nutriments clés pour la santé du cerveau.

Le Dr Wilson a expliqué qu’ « une maladie des gencives non traitée peut entraîner la perte des dents et peut également augmenter le risque de développer d’autres complications de santé. L’inflammation résultant d’une maladie de gencives a été liée à d’autres états pathologiques, notamment les maladies cardiovasculaires, le cancer du pancréas, le diabète, la polyarthrite rhumatoïde et la maladie d’Alzheimer ».

Toutefois, les chercheurs déclarent que ces maladies des gencives sont évitables grâce au brossage des dents, aux soins dentaire quotidiens et aux visites de routine chez un professionnel de santé dentaire.  

Mots-clés santé