Singapour se sert du robot-chien Spot de Boston Dynamics pour rappeler les mesures de distanciation sociale aux habitants

Le vendredi 8 mai 2020, The Verge nous rapporte que Singapour a trouvé un nouveau système ingénieux pour faire respecter les mesures de distanciation sociale à ses habitants. En effet, les autorités locales ont décidé de collaborer avec l’entreprise Boston Dynamics pour envoyer son robot-chien Spot patrouiller dans le parc Bishan-Ang Mo Kio de la ville.

Il s’agira d’une période d’essai de deux semaines au terme de laquelle le robot pourrait être déployé à plein temps durant les heures de pointe dans le parc si l’essai s’avère concluant. De plus, le journal local The Straits Times rapporte que le conseil municipal envisagerait également de déployer le robot ailleurs dans la ville.

capture d’écran/YouTube-The Straits Times

Mais pour l’heure, la mission principale de Spot sera de rappeler aux visiteurs du parc de garder leur distance les uns des autres.

Spot permettrait de réduire le risque d’exposition au virus du Covid-19

Le robot à quatre pattes de Spot patrouillera ainsi à l’intérieur du parc Bishan-Ang Mo Kio en diffusant des messages préenregistrés de sensibilisation à la distanciation sociale. Le National Parks Board (NParks) de Singapour a tenu à rassurer les habitants que le robot, bien que muni de caméras, ne collectera pas de données personnelles ni n’utilisera la vidéo pour identifier les individus.

L’utilisation de ce robot permettrait également de réduire la nécessité pour le personnel de patrouiller sur le terrain et ainsi de réduire le risque d’exposition au virus. Spot pourra aussi être contrôlé à distance et sera doté de capteurs intégrés afin d’éviter les collisions. Néanmoins, un guide accompagnera quand même le robot lors de ses patrouilles.

Un robot autonome et tout-terrain ?

Les autorités locales ont averti les visiteurs du parc de la présence de Spot avec des panneaux indiquant :

Le robot SPOT (illustré à droite) est testé au parc Bishan-Ang Mo Kio du 8 mai au 22 mai 2020 dans le cadre d’une collaboration entre NK Parks et GovTech. SPOT est capable de traverser différents terrains de manière autonome et contribuera à assurer une distance sûre dans les parcs et les jardins. Nous sollicitons votre coopération pour ne pas le perturber.

https://twitter.com/speechleyish/status/1258685782904016896/photo/1

À noter que ce n’est pas la première fois durant cette crise de coronavirus que des robots sont déployés pour prêter main-forte aux responsables sanitaires et gouvernementaux. En effet, toujours selon The Verge, la Chine et les États-Unis se serviraient également de drones pour avertir, menacer et même contraindre les gens à respecter la distanciation sociale.

Dans tous les cas, cette pandémie de coronavirus aura certainement permis aux constructeurs de robots de mettre en avant leurs inventions.