Siri et Google Assistant feraient jeu égal

Les assistants vocaux font actuellement l’objet de nombreux tests et recherches. Dans la généralité, ceux qui sont déjà disponibles sur le marché sont assez bons et peuvent très bien répondre aux besoins des utilisateurs – à l’exception de Bixby qui comporte encore de nombreuses lacunes. Ces assistants vocaux serviraient habituellement à effectuer des tâches simples. En revanche, Google Assistant serait le plus sollicité pour les tâches un peu plus complexes.

Selon une récente étude de Microsoft, Google Assistant et Siri seraient les deux assistants vocaux les plus utilisés au monde. Mais ce n’est pas tout, les deux assistants vocaux seraient également en parfaite égalité avec 36% des parts des marchés.

Ce n’est pas une grande surprise puisque Siri est présent sur tous les iPhone, iPad, iPod, Mac et autres produits d’Apple tandis que Google Assistant est préinstallé sur tous les appareils Android.

Une étude menée par Microsoft

L’étude de Microsoft porte sur l’utilisation des assistants vocaux dans le monde. La firme américaine aurait notamment interrogé plus de 2 000 personnes habitant aux États-Unis, au Royaume-Uni, en Australie, au Canada et en Inde.

Sans grande surprise, le sondage a révélé que Google Assistant et Siri étaient en tête de liste. En revanche, nous ne nous doutions pas que les deux assistants vocaux seraient à égalité avec 36% des parts de marché.

Selon l’étude, le succès de ces deux assistants vocaux proviendrait plutôt de leur intégration à iOS et Android que de leur intégration aux enceintes intelligentes.

Alexa et Cortana : moins utilisés que Google Assistant et Siri

Tout juste après Google Assistant et Siri, Amazon Alexa et Microsoft Cortana seraient les assistants vocaux les plus utilisés avec respectivement 25% et 19% des parts sur le marché.

Nous trouvons Alexa sur toutes les enceintes connectées d’Amazon et sur quelques autres marques tandis que l’on retrouve Cortana sur Windows 10. Ces deux assistants vocaux peuvent toutefois être intégrés à un smartphone si l’utilisateur le souhaite. En revanche, il est dans ce cas nécessaire de télécharger manuellement une application.

Les autres assistants vocaux – dont Bixby, l’assistant vocal de Samsung – qui n’ont pas été cités disposeraient d’une toute petite part de 1% sur le marché.