Skimr, un lecteur de flux rss minimaliste

Les lecteurs de flux rss ne manquent pas. De tête et sans même prendre la peine d’y réfléchir, on peut ainsi citer Google Reader ou encore Netvibes qui remplissent parfaitement leur office et qui font partie des outils les plus complets à l’heure actuelle. Toutefois, il arrive parfois qu’un nouveau-venu pointe le bout de son nez et c’est précisément le cas de Skimr. Skimr, qui s’impose comme un lecteur de flux rss extrêmement minimaliste et qui pourrait ainsi retenir l’attention de certains d’entre vous, à condition bien sûr que vous ne soyez pas trop gourmands non plus.

Le fonctionnement de Skimr est excessivement simple. Une fois arrivé sur le service, l’internaute va être invité à créer un nouveau compte en saisissant son adresse mail ainsi que son mot de passe. Trois champs à remplir, autant dire que ça va franchement très vite.

Skimr

Skimr, le lecteur de flux rss le plus minimaliste qui soit.

Ensuite, après avoir validé son inscription, l’internaute va se retrouver nez-à-nez avec une page listant tous ses flux rss. Par défaut, le service va vous en proposant neuf, parmi lesquels on trouve bien évidemment les plus gros sites américains comme Mashable, The Verge, VentureBeat ou même Techcrunch. Si cela ne lui convient pas, il pourra toujours cliquer sur le bouton “edit” pour les renommer ou même pour les supprimer. S’il souhaite ajouter un autre flux, il lui suffira de cliquer sur le bouton “add another website”. Là, deux options s’offriront à lui, il pourra soit saisir directement l’adresse du flux qui l’intéresse, soit aller piocher dans le répertoire public du service.

Skimr : pas parfait, mais utile pour les néophytes

Pour lire le contenu d’un flux, ce n’est pas compliqué puisqu’il suffira de cliquer sur son nom. Contrairement à Google Reader, tous les articles publiés par tous les sites enregistrés ne sont donc pas consultables sur une seule et même page. De mon point de vue, c’est d’ailleurs le gros défaut du service puisque l’internaute devra penser à aller fouiner sur le site qui l’intéresse pour aller fouiner dans les articles qu’il a publié. En outre, il faut aussi savoir que tout le contenu de chaque billet n’est pas consultable directement en ligne, l’internaute ne verra ainsi apparaître que son titre ainsi que les premiers mots de son contenu. Pas très pratique là non plus, évidemment.

Point positif en revanche, Skimr grisera automatiquement tous les articles lus par l’internaute. Il pourra donc savoir en un clin d’oeil quels sont les billets qu’il n’a pas encore pris le temps de lire. En outre, l’interface du service a été pensée pour s’adapter automatiquement aux écrans de nos mobiles, et il sera donc parfaitement possible d’y accéder par leur entremise.

Au final, si Skimr ne contentera pas les “power users”, et plus précisément tous ceux qui consomment beaucoup de flux, il permettra aux utilisateurs les moins exigeants de suivre facilement l’actualité des sites qu’ils affectionnent. Notons pour finir que le service n’en est qu’à ses premiers balbutiements et de nouvelles fonctionnalités devraient très prochainement faire leur entrée.

Aller sur Skimr

Mots-clés flux rssweb