Skynet peut aller se rhabiller, il existe désormais des robots-chats dopés à l’IA

Les scientifiques ont créé un robot-chat alimenté par intelligence artificielle qui sert de compagnon aux personnes âgées et leur rappelle de prendre leurs médicaments. Le robot est également capable de leur rappeler un rendez-vous chez un médecin ou les aider à trouver leurs lunettes. Ces robots-chats ronronnent et miaulent comme de vrais chats. Ils ont aussi été conçus pour endiguer les sentiments de solitude, de dépression et d’anxiété.

Le projet qui a été nommé ARIES ou « Affordable Robotic Intelligence for Elderly Support » (intelligence robotique abordable pour les personnes âgées) est né d’une collaboration entre l’entreprise Hasbro et l’université Brown. Le projet est encore en cours de perfectionnement bien que des prototypes soient déjà disponibles sur le marché.

Robot Chat

Au niveau du visuel, le robot-chat est d’un réalisme stupéfiant et peut facilement être confondu avec un vrai chat.

Le projet ARIES

ARIES est né quand le fabricant de jouets Hasbro et des scientifiques de l’université Brown ont reçu une subvention d’un million de dollars de la National Science Foundation. Ce financement a été octroyé pour trouver des moyens d’ajouter l’IA au chat robotique « Joy for All » de Hasbro.

Le chat-robot, qui est sur le marché depuis maintenant deux ans, est un produit qui s’adresse aux personnes âgées.

Le chat ronronne et miaule, et peut même se lécher la patte et se rouler pour quémander une caresse du ventre. Le projet ARIES vise à développer des capacités supplémentaires pour aider les personnes âgées à accomplir des tâches simples. Selon les chercheurs, cela pourrait aider les personnes âgées à vivre de façon indépendante dans leur propre maison aussi longtemps que possible.

Le développement de l’idée

Les scientifiques de Brown’s Humanity-Centered Robotics Initiative tentent de déterminer quelles tâches sont essentielles pour les personnes âgées afin qu’elles puissent rester indépendantes. « Personne ne s’attend à ce qu’ils fassent la conversation. Personne ne s’attend à ce qu’ils se déplacent et récupèrent un journal. » a déclaré Bertram Malle, professeur de sciences cognitives, linguistiques et psychologiques de l’université Brown.

Par cette déclaration, Malle montre qu’il ne veut pas faire des promesses exagérées sur ce que le chat peut faire. L’équipe responsable du projet espère créer un chat qui exécuterait parfaitement un petit ensemble de tâches bien définies. Les responsables veulent aussi que le coût reste abordable. La version actuelle coûte 100 $.

Le projet ARIES est encore en cours de développement et le résultat final promet du jamais-vu en termes de robotique et d’IA.

Mots-clés insolite