Skype prépare un client webRTC pour Linux

Longtemps relégué au second rang des systèmes d’exploitations, Linux est de moins en moins marginalisé. En effet, à la suite du rapprochement avec Microsoft qui prépare activement une version UNIX de sa suite bureautique Office, la firme de Redmond a décidé de passer la vitesse supérieure et de proposer une version de son application de messagerie compatible avec le système. Quelle application ? Skype, bien sûr !

Suite à son rachat par Microsoft en 2012, Skype a beaucoup évolué et la solution s’est ainsi enrichie de nombreuses fonctionnalités. Elle est aussi présente sur presque toutes les plateformes désormais.

skype-4.2-ubuntu-13.10

Alors que personne ne s’y attendait, Skype a présenté un peu plus tôt dans la semaine son client officiel pour Linux.

Skype : une version Alpha très prometteuse

Skype est disponible aujourd’hui presque partout. iOS, Android, Windows, macOS, toutes les plateformes et tous les appareils ont droit à leur déclinaison du fameux client de messagerie instantanée et de vidéoconférence. Et à présent, l’application se lance à la conquête des distributions Linux.

C’est au travers de son blog que la firme a annoncé la nouvelle, promettant ainsi qu’il ne sera plus nécessaire désormais, de passer par la messagerie électronique pour accéder aux options Skype.

Pour plus de simplicité, l’application usera des canaux webRTC pour un support sur plusieurs années et sur plusieurs distributions. Linux n’est sans doute pas une priorité pour Skype, mais ce dernier a tout de même décidé de faire un effort et c’est une bonne nouvelle pour les adeptes du libre.

Dans la pratique, Skype ne sera pas une application installable sur Linux, mais plus une sorte de Messenger.com où il sera possible de tout faire, presque comme si le client fonctionnait en local.

Le développement du client web est d’ailleurs si avancé qu’une version alpha est d’ores et déjà disponible.

Où télécharger Skype pour Linux ?

Beaucoup pensent à tort que Linux est une variante de systèmes d’exploitations dénués d’esthétique. Ce fut vrai à une certaine époque, mais cela n’est plus le cas aujourd’hui. Ainsi, sur Linux, Skype adoptera la même interface que celle déjà utilisée sur Mac ou PC.

Comme évoqué plus haut, Skype pour Linux n’en est encore qu’à sa version Alpha, ce qui suppose dire que de nombreux bugs y subsistent encore. Le code est aussi susceptible d’évoluer dans le temps et il est possible que de nouvelles fonctions apparaissent très prochainement.

Si vous voulez tester la version de Skype pour Linux, alors il suffit de suivre ce lien.

Mots-clés linuxmicrosoftskype