Skype veut réinventer nos échanges avec Qik

Skype marche toujours fort, mais il doit désormais faire face à une concurrence très rude, notamment chez les jeunes. Il ne compte visiblement pas baisser les bras pour autant puisqu’il vient de présenter une nouvelle application disponible sur les trois principales plateformes mobiles du marché. Soit sur iOS, Android et Windows Phone. Son nom ? Qik ! Même que ça se prononce « quick » en vrai et que ça résume plutôt bien l’idée.

Comme l’ami Vincent le fait très justement remarquer dans son article, Qik se rapproche beaucoup d’un Vine, la couche sociale en moins.

Qik Skype

Qik. Qui se prononce Quick.

Il ne faut donc pas vous attendre à retrouver toutes les vidéos de vos amis, virtuels ou pas, sur une magnifique timeline, l’outil se comporte davantage comme une messagerie visuelle permettant à des personnes de s’échanger des messages vidéos au lieu des traditionnelles images et autres autocollants.

Une interface simple à prendre en main et des fonctions intéressantes

Comme Skype ? Oui, et non. Première différence et pas des moindres, Qik ne sera pas rattaché à un compte, mais au numéro de votre ligne.

Au premier démarrage, il vous demandera donc de saisir votre numéro de téléphone et il vous expédiera dans la foulée un code secret par message texte pour vous permettre de l’activer. Ensuite, vous vous retrouverez face à un écran dépouillé, avec pour seule instruction celle de tirer un repère vers le bas pour enregistrer une première vidéo.

Là, et bien vous pourrez ajouter de nouveaux correspondants en tapant sur le bouton situé tout en haut, changer de caméra ou préparer des réponses toutes faites. Ce qui vous évitera d’avoir à vous enregistrer par la suite. Attention cependant car ces dernières ne pourront pas excéder les cinq secondes, il faudra donc être concis.

En ce qui me concerne, j’ai opté pour la création d’un nouveau langage reposant intégralement sur la position et les mouvements de mes sourcils. Avec des bruits de bouche dégoûtants en prime.

Toutes les vidéos composant une discussion apparaitront sous la forme de bulles rigolotes, dans un bandeau collé en bas de l’écran. Pour remonter dans l’historique, il suffira de faire glisser son doigt dans un sens ou dans l’autre, et d’aller chercher la bulle correspondante. L’interface est assez simple, c’est vrai, mais c’est précisément ce qui la rend très accessible.

Afin d’éviter de surcharger votre terminal, Qik supprimera automatiquement toutes les vidéos au bout de deux semaines. Vous n’aurez rien à faire de votre côté, c’est lui qui s’occupera de tout à votre place et c’est tant mieux, même si vous aurez toujours la possibilité de virer une bulle manuellement en tapant sur le bouton adéquat.

Je ne sais pas si Qik parviendra à trouver son public, mais j’ai pris beaucoup de plaisir à tester l’application et je peux vous assurer que ce n’est pas toujours le cas. Loin de là, même.

qik

Quelques captures de Qik

[appbox appstore id893994044]

[appbox googleplay com.skype.android.qik]

[appbox windowsphone e145af3f-2aab-4e78-8699-ce948e26d27f]