Slack connaît un pic de demande

Le 25 mars 2020, le PDG et cofondateur de Slack, Stewart Butterfield, a publié une série de tweets racontant les situations auxquelles l’entreprise a fait face au cours des dernières semaines. La pandémie du coronavirus a chamboulé le programme annuel établi par la plateforme de communication collaborative.

Dans la semaine du 2 mars, Slack a été contraint d’annuler son Global Sales Offsite annuel. Il s’agit d’un événement pendant lequel toute l’équipe de vente de Slack se réunit pour des ateliers et des présentations sur les meilleures pratiques de marketing. Le but est d’établir des plans de réussite et de croissance communs pour le reste de l’année. La rencontre qui devait avoir lieu pendant trois jours à Phoenix était transformée en une série de discussions virtuelles en direct de six heures.

Le nombre d’utilisateurs de Slack augmente. Crédits: Pixabay

Slack a dû rebrousser chemin après que 400 cas de COVID-19 aient été confirmés aux États-Unis le 6 mars 2020.

Les effets du confinement

La distanciation sociale a toutefois fait monter en flèche le nombre d’abonnements à Slack, particulièrement au Japon, en Corée et en Italie.

10 millions d’utilisateurs se sont connectés en même temps le 10 mars 2020. Six jours plus tard, le 16 mars 2020, la plateforme a constaté une hausse de 0,5 million de ce nombre.

Le 26 mars 2020, Slack a annoncé avoir vu 12,5 millions d’utilisateurs connectés simultanément la veille. Selon Butterfield, Slack compte actuellement 110 000 clients payants. Le chiffre d’affaires annuel de Slack a augmenté de 57% tandis que celui du quatrième trimestre est en hausse de 49%.

Slack s’efforce à faciliter l’utilisation de l’outil

L’équipe chargée de design chez Slack a travaillé sur une refonte de son application de communication. Déployée le 18 mars 2020, la nouvelle interface visait à simplifier l’utilisation de l’outil de travail à domicile et à personnaliser certaines parties de l’interface utilisateur. A ce titre, la fonction de la barre latérale a été modifiée.

Dorénavant, il est possible de regrouper sous une seule section pratique les canaux et les groupes de discussion relatifs à un projet. Il est quand même nécessaire de noter que cette nouvelle fonctionnalité n’est pas disponible sur les versions gratuites de Slack mais seulement sur les plans payants.

Un nouveau bouton de composition a été également ajouté pour faciliter la rédaction, l’enregistrement et l’envoi des messages. Pour couronner le tout, une nouvelle section dans la barre latérale facilite la recherche de personnes, de chaînes et réactions aux discussions.

Mots-clés slack