Sloy, l’application russe qui veut faire de l’ombre à TikTok

Le groupe russe Yandex se lance dans le social et la communication avec sa nouvelle application baptisée « Sloy ». Développée depuis janvier 2019 par l’équipe de la société, l’appli a été annoncée le 13 octobre dernier. Sloy intervient surtout dans le domaine de la mode et du style.

Après avoir fait l’objet de nombreux tests par des experts en juin et auprès de 3 000 utilisateurs, Sloy est maintenant disponible sur l’App Store.

Crédits Pixabay

Avec Sloy, Yandex veut marcher sur les platebandes de l’application populaire chinoise TikTok. Pour le moment, l’utilisation de l’appli est limitée à l’Asie, mais ses concepteurs envisagent de le déployer en Europe et aux États-Unis dès l’année prochaine.

Sloy, une application de style TikTok

Pour rappel, l’application chinoise TikTok se base sur le partage de courtes vidéos musicales. Avec Sloy, Yandex ne s’est pas gêné pour reprendre la même formule : l’appli permet en effet de créer et partager de courtes vidéos en lien avec l’univers de la mode, accompagné d’effets de réalité augmentée et de musique de fond.

La grosse différence c’est que Sloy donne à l’utilisateur la possibilité d’identifier des vêtements dans une vidéo. L’outil utilise également la technologie de la réalité augmentée pour permettre un essayage virtuel.

L’utilisation de Sloy permet donc de reconnaître la marque de vêtements que vous portez. En tant que telle, l’application représente ainsi une opportunité de collaboration avec des créateurs de contenus et des marques de vêtements.

Une version Android en 2020

Actuellement, l’application n’est disponible que sur iOS. La société Yandex projette néanmoins de lancer une version Android de l’application dès 2020, dans le but de viser un public plus large et fédérer davantage d’utilisateurs.

Le but est de la société est de faire de Sloy un rival de TikTok qui connaît un vif succès en Asie, surtout en Chine. L’application peut se vanter d’avoir généré plus d’un milliard de téléchargements et de compter plus de 500 millions d’utilisateurs chaque mois.

Face à ce succès, Yandex prévoit de séduire les utilisateurs américains et occidentaux, mais pour l’instant, l’application n’est disponible que pour les utilisateurs en Russie, Biélorussie et Kazakhstan. D’ici là, Sloy devra encore relever de nombreux défis avant de pouvoir faire de l’ombre à TikTok.

Mots-clés Sloytiktok