Votre smartphone en dit long sur votre hygiène de vie

De récentes recherches viennent de démontrer qu’il est possible de recueillir des informations considérables sur une personne en s’appuyant sur son smartphone. Cette découverte provient d’Amina Bouslimani de l’Université de Californie San Diego. Son idée était de recourir à la spectrographie de masse afin d’examiner 500 échantillons provenant d’une quarantaine de téléphones portables.

C’est, en effet, à travers l’analyse des molécules qui s’accumulent sur l’appareil que les chercheurs ont pu faire leurs déductions. C’est ainsi que des informations précises sur la vie privée de leurs propriétaires ont été soutirées facilement.

Smartphone

Votre smartphone peut en dire long sur vos habitudes.

Cette nouvelle technique pourrait essentiellement être utile pour les politiques environnementales et pour la criminologie.

Votre smartphone révèle beaucoup de choses sur votre environnement

Cette innovation est susceptible de servir ceux qui conçoivent les politiques publiques sur l’environnement et sur la santé. Désormais, il devient facile d’avoir les données nécessaires pour connaître, par exemple, le taux d’exposition d’un individu à la pollution.

Les substances toxiques emmagasinées sur l’appareil sont révélatrices de plusieurs indices. Celles-ci permettent un meilleur diagnostic pour l’élaboration de stratégies. Elles informent entre autres sur ce que l’utilisateur consomme, aspire ou inhale.

Grâce à ces analyses, il est également possible d’en apprendre plus sur les habitudes alimentaires des propriétaires de smartphones. Les traces de nourriture ont en effet tendance à se déposer durablement sur l’écran de nos téléphones. De même pour les crèmes anti-inflammatoires, les gouttes pour les yeux ou même certains médicaments comme les anti-dépresseurs.

Une piste de plus pour la criminologie

L’écran des smartphones a aussi la fâcheuse tendance à attirer de nombreuses substances différentes, et notamment les fluides corporels. Il est donc possible de s’appuyer dessus dans un cadre purement judiciaire, pour obtenir des informations au sujet des suspects et de leurs victimes.

Combinés avec les données contenues dans le portable, ces indices permettront aux enquêteurs de gagner du temps et de déterminer plus facilement la culpabilité de leur(s) suspect(s).

En plus de la géolocalisation donc, ils ont à leur portée des indices supplémentaires sur les molécules répandues sur le smartphone.

Alors, que penser du smartphone ?

Il ne faudrait pas passer à côté des contributions de ces résultats dans le domaine de la santé, de l’environnement et de la sécurité. Employée intelligemment et à bon escient, cette technologie peut s’avérer très utile, voire salutaire.

Actuellement, un smartphone est devenu un outil indispensable au quotidien, aussi bien au niveau professionnel que personnel. Cette découverte ne manquera pas de changer le rapport avec cet appareil.

Ce sujet pourrait amener à de nouveaux standards dans l’industrie de la télécommunication et de la technologie de l’information.

Mots-clés insolite