Smartphone pliable : Samsung et Huawei (presque) grillés par une obscure marque chinoise

Rouyu Technology, une filiale du chinois Royole dont vous n’avez probablement jamais entendu parler, vient de lancer un appareil doté d’un écran pliable similaire à ce que Huawei, Samsung ou encore LG cherchent à commercialiser dans les prochains mois. S’il semble plus tenir de la tablette tactile petit format que du smartphone à proprement parler (et que son design laisse visiblement tout autant à désirer que sa conception), le terminal se positionne officiellement comme le premier “smartphone” pliable disponible sur le marché.

D’une épaisseur de 7,6mm, l’appareil, baptisé FlexPai, embarque une dalle de 7,8 pouces, ainsi qu’un double capteur photo de 16 et 20 Mpx. Il profiterait également d’une batterie capable de retrouver 80% de son autonomie en 60 minutes sur secteur. Fait étonnant, un Snapdragon 8150 (également connu sous le nom de Snapdragon 855) serait chargé d’animer le tout. Notez bien le conditionnel, car cette puce n’a pas encore été officiellement annoncée par Qualcomm.

Au petit jeu de qui sortira un smartphone pliable en premier, Samsung et Huawei viennent de se faire voler la vedette par une marque chinoise fort peu connue : Rouyu Technology. On doute toutefois que son appareil reste très longtemps dans les mémoires.

Selon ItHome, le FlexPai est disponible dès à présent en Chine – pour une durée limitée – au tarif de 8.999 yuans (soit environ 1136 euros) en version 6Go de RAM / 128 Go de stockage. Des variantes dotées de 8 Go de mémoire vive et 256 ou 512 Go de stockage seraient attendues dans les prochaines semaines, pour des tarifs respectifs atteignant cette fois 9.998 (1.262 euros) et 12.999 yuans (plus ou moins 1.635 euros).

Le FlexPai : une première ébauche qui ne devrait pas faire peur à la concurrence

Assez peu glamour, le design de l’appareil en rebute plus d’un, notamment sur Twitter, où le FlexPai n’a pas vraiment fait sensation. À première vue l’ergonomie de l’ensemble et sa réactivité laisse à désirer, comme en témoigne la vidéo de prise en mains relayée hier par Ice Universe. On reste également sceptiques sur la praticité du terminal au quotidien, puisque même plié, il reste trop volumineux pour tenir dans une poche à la manière d’un simple smartphone.

Notons par ailleurs que le gadget de Rouyu Technology risque d’avoir de sérieux problèmes de concurrence dans les tout prochains mois. The Verge, qui ne donne pas cher de sa peau, rappelle ainsi que Samsung doit présenter son propre smartphone pliable la semaine prochaine. On sait également que Huawei et LG sont sur le coup pour des annonces qui devraient logiquement tomber courant 2019. Aux dernières nouvelles, Apple travaillerait lui aussi sur un projet de smartphone pliable, même si les projets de la marque en la matière semblent peut-être un peu moins clairs.

https://twitter.com/dcseifert/status/1057674368501850112

Crédit illustration : ItHome