Snapchat a triplé son trafic vidéo en 6 mois

Snapchat marche fort et c’est même une des valeurs montantes du web mobile. La plateforme attire des millions d’utilisateurs supplémentaires tous les ans et elle n’a pas l’intention d’en rester là. Non et cela fait même un moment qu’elle met l’accent sur un format très spécifique : les vidéos. Il faut croire que sa stratégie commence à porter ses fruits.

La firme américaine vient effectivement de faire une annonce fracassante. Et encore, ce n’est rien de le dire car elle aurait triplé son trafic vidéo en l’espace de seulement six mois.

Vidéo Snapchat

La vidéo marche très fort sur Snapchat en ce moment.

Elle totaliserait ainsi plus de 6 milliards de vues… chaque jour.

Snapchat est encore loin du seuil de rentabilité

Ce chiffre donne le vertige, surtout lorsqu’on le ramène à la concurrence. A titre de comparaison, Facebook et son milliard et demi d’utilisateurs actifs totalisent environ 8 milliards de vues chaque jour sur les vidéos.

Toujours d’après les derniers chiffres présentés par Mark Zuckerberg et ses associés, 500 millions de personnes passeraient sur la plateforme pour accéder à ces contenus.

Et c’est finalement ça le plus impressionnant car Snapchat ne compte pas autant d’utilisateurs de son côté. Aux dernières nouvelles, la plateforme était effectivement utilisée par un peu plus de 200 millions de personnes réparties aux quatre coin du globe.

Que peut-on en déduire ? Tout simplement que la vidéo marche mieux sur Snapchat que sur Facebook. Du moins pour le moment.

Evan Spiegel peut être fier de lui, c’est vrai, mais il ne faut pas perdre de vue que la société est encore loin du seuil de rentabilité même si elle est valorisée à plus de 15 milliards de dollars. Pire, selon un article publié cet été par Gawker, elle perdrait même beaucoup d’argent chaque année.

La bonne nouvelle, c’est que tous les analystes estiment que la publicité vidéo devrait littéralement exploser dans les années à venir, surtout sur les réseaux sociaux. eMarketer estime même que les recettes générées pourraient faire un bon de 42% cette année.