Snapchat : des femmes se sont filmées en train de tuer une tortue

Snapchat se retrouve une fois de plus mêlé à une nouvelle affaire particulièrement glauque. Deux femmes se sont en effet filmées en train de tuer une tortue et ont diffusé la vidéo sur la plateforme, provoquant de ce fait une véritable levée de boucliers chez les internautes.

L’affaire remonte au début de la semaine. En se promenant près de chez elles, deux amis ont croisé la route d’une tortue en train de vagabonder dans leur quartier. Elles ont alors commencé à filmer l’animal.

Tortue

Très vite, les deux femmes ont commencé à se faire plus menaçantes à l’égard de la tortue.

Elles ont tué une tortue et elles ont diffusé la scène sur Snapchat

L’une d’elles est alors montée à bord de sa voiture et elle a roulé sur l’animal en marche arrière, sous l’œil goguenard de son amie. Toute la scène a été filmée et partagée sur Snapchat, avec de nombreux plans de la tortue et de ses viscères étalés sur la route.

Les deux femmes s’attendaient sans doute à ce que la vidéo ne sorte pas de leur cercle d’amis, mais une personne l’a enregistrée pour la partager ensuite sur des forums et d’autres plateformes sociales.

La séquence a provoqué un véritable tollé sur la toile et de nombreuses personnes ont demandé à ce que les deux femmes soient poursuivies pour maltraitance animale.

Les deux bourreaux ont tenté de se défendre en déclarant qu’elles ne cherchaient pas à nuire à la tortue, mais à la sauver. Leurs explications n’ont cependant pas convaincu grand monde, ce qui n’a finalement rien d’étonnant compte tenu de leur attitude dans la vidéo.

La séquence les montrait en effet en train de rire du sort de l’animal.

Les deux femmes sont poursuivies

L’histoire ne s’est pas arrêtée là cependant. Choqués par leurs actions, des internautes ont en effet mené leur enquête afin d’identifier les deux femmes. L’initiative a payé et leur nom a très vite commencé à circuler sur les réseaux sociaux, de même que leur adresse postale. Les deux amies ont alors commencé à recevoir des menaces de mort.

La vidéo a fini par remonter auprès des autorités. Alan Yates, un agent travaillant au Département de la conservation des ressources naturelles de l’Alabama, s’est dit extrêmement choqué par les actions des deux femmes et par leur désinvolture. Les pouvoirs publics ont alors décidé d’attaquer les deux femmes en justice. Elles ont reçu une citation à comparaître et des mandats d’arrêt ont été émis.

Les deux amies devront donc s’expliquer devant un tribunal et elles risquent d’être sanctionnées d’une lourde amende. La PETA ne compte pas non plus en rester là et l’organisation a ainsi lancé un appel à témoins afin de constituer un dossier.

Pour des raisons évidentes, nous avons fait le choix de ne diffuser ni la vidéo ni les photos diffusées sur les réseaux sociaux.