Snapchat, Periscope et… Pornhub ont permis de retrouver une ado disparue

Snapchat, Periscope et Pornhub ont permis de retrouver une adolescente disparue et d’identifier son ravisseur. L’homme a été placé en détention et il devra s’expliquer devant un juge.

D’après le Sun Sentinel (non disponible en Europe), l’adolescente est âgée de quinze ans et elle a disparu de son domicile l’année dernière sans laisser de mots ou d’adresse. La police a enquêté pendant plusieurs mois, sans trouver la moindre trace de la disparue.

Une femme tentant de se protéger

Crédits Pixabay

Du moins pas au début. Très vite, les enquêteurs ont en effet élargi leur champ d’action aux réseaux sociaux et aux plateformes sociales.

Une affaire remontant à l’année dernière

En fouillant sur Periscope, Modelhub, Snapchat et Pornhub, ils ont alors découvert près de 60 vidéos pornographiques mettant en scène l’adolescente et divers partenaires.

Sur une de ces vidéos, les enquêteurs ont identifié un homme chauve correspondant à la description faite par un employé en février. Policier qui avait alors aperçu l’adolescente en compagnie de deux hommes non identifiés. Après avoir obtenu une vidéo de surveillance auprès de la boutique, les policiers ont pu voir la disparue et ses deux accompagnateurs monter à bord d’une Dodge Challenger noire. Une Dodge Challenger dont les plaques n’étaient malheureusement pas visibles.

Toutefois, en poursuivant leur enquête et en croisant les données présentes dans cette vidéo avec celles révoltées sur Periscope, Snapchat, Modelhub ou encore Pornhub, les enquêteurs ont réussi à lier la voiture à un homme de trente ans. Un certain Christopher Johnson. La police a alors placé son appartement sous surveillance.

Une enquête étendue aux plateformes sociales

La semaine dernière, alors que le suspect quittait son appartement, la police a constaté qu’il se trouvait en compagnie de l’adolescente disparue. Elle est immédiatement intervenue.

Plus tard, l’adolescente a expliqué aux enquêteurs que Johnson l’avait forcée à réaliser des vidéos de nature sexuelle. Des vidéos la montrant en train d’être violée par Johnson. En fouillant son appartement, les enquêteurs ont découvert un document émis par une clinique d’avortement. La victime a confirmé que son ravisseur l’avait emmenée dans cet établissement pour subir un avortement. De son côté, le suspect a nié avoir eu des relations sexuelles avec l’adolescente.

Placé en détention à la prison de Broward depuis mercredi, Johnson est poursuivi pour agression sexuelle sur une victime âgée de 12 à 16 ans.