Snapchat réalise un troisième trimestre décevant

Snapchat a beau être extrêmement populaire auprès des adolescents, l’entreprise se retrouve une nouvelle fois en fâcheuse posture suite à la publication de ses derniers résultats.

L’entreprise américaine a effectivement annoncé de fortes pertes pour le troisième trimestre de l’année. Pour ne rien arranger, les chiffres de fréquentation du réseau social sont également en berne, avec une croissance moins importante que prévu.

Snapchat

Sans surprise, Snap a été immédiatement sanctionné en bourse et la publication de ces informations a ainsi fait plonger son titre de près de 16 %.

Rien ne va plus pour Snapchat

Il a ainsi atteint les 12,72 dollars après la clôture des échanges à Wall Street. En mars, la valeur de l’action atteignait les 17 dollars. La situation est donc en train de devenir compliquée pour la société américaine.

Cette sanction tient en grande partie aux chiffres de fréquentation de la célèbre plateforme. Snapchat affiche en effet une hausse annuelle de 17 % sur le nombre d’utilisateurs actifs quotidiens et ce dernier passe ainsi à environ 178 millions d’utilisateurs. En soi, c’est une croissance tout à fait honorable, mais les analystes s’attendaient à mieux et ils tablaient ainsi sur une croissance à 181,8 millions pour le troisième trimestre 2017.

Problématique, d’autant que la concurrence se porte bien pour sa part. Instagram comptait en effet un peu plus de 500 millions d’utilisateurs actifs quotidiens en septembre dernier.

Snap a réalisé un chiffre d’affaires tout à fait honorable sur la période et l’entreprise a ainsi atteint les 207,9 millions de dollars, soit une hausse annuelle de 62 %. Toutefois, là encore, les investisseurs s’attendaient à mieux et ils pensaient ainsi que la société atteindrait les 236,9 millions au troisième trimestre.

Des résultats décevants

Dans le même temps, l’entreprise américaine a continué à perdre de l’argent, avec un déficit net de 443 millions de dollars, soit la même somme qu’en août dernier. C’est sans doute ce chiffre qui inquiète le plus les investisseurs puisque cela représente 36 cents par action. Une fois encore, les analystes tablaient sur une perte de 15 cents par action, soit une perte équivalente à celle de l’année dernière sur la même période.

Au train où vont les choses, il faut donc s’attendre à des pertes records pour l’année 2017, ce qui risque une fois de plus d’avoir des répercussions sur la valeur de l’action de l’entreprise.

Toutefois, Snap avait anticipé de tels résultats de son côté. Le problème vient en effet de la publicité. Les grands groupes optent de plus en plus pour la programmatique et le système de rémunération de cette technologie reste moins intéressant que le premium. En parallèle, les petits annonceurs ont du mal à se laisser séduire par la plateforme.

Conséquence, le modèle publicitaire mis en place par l’entreprise est loin d’être rentable et ce ne sont pas les lunettes Spectacles qui ont changé la donne puisque ces dernières se sont vendues à seulement cent cinquante exemplaires à travers le monde.

Mots-clés snapchat