Snapchat sert aussi à trouver des dealers, du moins à Béziers

Snapchat compte peut-être moins d’utilisateurs que Facebook, WhatsApp ou encore Instagram, mais cela ne l’empêche pas d’avoir un certain succès auprès des adolescents, des jeunes adultes… et aussi des dealers.

L’affaire remonte à la semaine dernière. En contrôlant l’identité d’une personne sortant d’un appartement situé à proximité de deux collèges en centre-ville de Béziers, les policiers de la bac ont découvert quelques grammes de cannabis.

Cannabis Amazon

Mal à l’aise, l’homme leur a alors expliqué qu’il venait d’acheter la drogue à un dealer vivant dans un appartement du quartier, un appartement faisant office de lieu de vente.

Snapchat, toujours très apprécié des dealers

Plus intriguant, durant l’échange, le suspect a également évoqué une étrange vidéo circulant sur Snapchat.

Le lendemain, les enquêteurs de la bac ont donc écumé la plateforme afin d’en apprendre un peu plus au sujet de cette mystérieuse vidéo et ils ont alors découvert une séquence montrant comment se rendre à l’appartement du revendeur mentionné par l’homme la veille.

Les policiers ont donc monté une opération en collaboration avec le groupe de lutte contre les stupéfiants et les membres de la brigade de sécurité urbaine de la région.

L’assaut de l’appartement a eu lieu en début de semaine et sept personnes ont été interpellées. Parmi ces dernières se trouvaient trois mineurs.

Sept personnes ont été interpellées

Sur place, les enquêteurs ont trouvé une barrette de résine de cannabis, vingt-cinq grammes d’herbe et plusieurs téléphones portables. Les six clients du dealer ont été relâchés après avoir fait l’objet d’un rappel à la loi et le tenancier des lieux a été pour sa part placé en détention. En consultant son dossier, la police a en effet réalisé que l’homme n’en était pas à son premier coup d’éclat.

En conséquence, il sera prochainement présenté devant le tribunal correctionnel pour être jugé.

Il faut tout de même rappeler que ce n’est pas la première fois qu’un dealer investit les réseaux sociaux. En décembre dernier, nous avons ainsi vu passer – toujours sur Snapchat – une annonce pour recruter de nouveaux guetteurs dans le quartier du Mistral. Un mois avant, des dealers avaient eu la très étonnante idée de se localiser sur Google Maps afin d’aider les clients à les trouver.

Mots-clés snapchat