Snapchat : un homme a tabassé sa belle-fille et diffusé la vidéo sur la plateforme

À Roubaix, une adolescente de 14 ans a été violentée par son beau-père. Les policiers de la brigade des mineurs se sont rendus sur place et ils y ont trouvé une jeune fille « au visage tuméfié comme après un match de boxe. » Les parents ont été placés en garde à vue, car leur culpabilité fut prouvée par une vidéo postée sur Snapchat.

Le couple a été déféré au parquet de Lille et, aux dernières nouvelles, la mère et le beau-père doivent comparaitre devant le juge.

Quant à l’adolescente, elle est encore soignée à l’hôpital. Ses frères et sœurs ont été placés par les services sociaux.

Violence et humiliation : le beau-père s’explique

L’adolescente, dans la tourmente et encore sous le choc, poursuit ses soins à l’hôpital. Durant son arrestation, le beau-père a donné les raisons de ce déchaînement de violence.

Selon lui, sa belle-fille avait de mauvaises fréquentations. Il a également décidé de filmer la jeune fille afin de donner l’exemple.

Bien entendu, la fameuse vidéo a très vite fait le buzz sur les réseaux sociaux et elle a été visionnée par des élèves d’un collège de Roubaix. Ils ont informé les enseignants qui se sont empressés d’avertir la police.

Une arrestation menée par les fonctionnaires de police

Informée par le corps enseignant du collège, la police s’est rendue au domicile de l’adolescente. La mère et la fille se trouvaient sur place. Le beau-père a été arrêté par les agents puis placé en garde à vue avec sa femme. À part la violence, la fille de 14 ans a subi une véritable humiliation publique, car elle a été filmée à son insu.

L’enquête est ouverte par la brigade des mineurs du commissariat de Roubaix. Le beau-père a reconnu les faits, mais les informations n’indiquent pas l’implication de la mère. Dans tous les cas, le couple devra être jugé dans le cadre d’une comparution immédiate.

Il est à noter que le couple a trois autres enfants qui ont été pris en charge par les services sociaux.

Mots-clés snapchat