Snapchat : une étudiante s’est prise en photo en suspendant son chien par la queue

Snapchat a été mêlé à une nouvelle polémique. La semaine dernière, une étudiante originaire du Michigan a en effet publié sur la plateforme une photo sur laquelle elle tenait son chien par la queue. L’image n’est pas franchement passée inaperçue.

Gillian est inscrite à l’Université d’État de Grand Valley et elle est également la maîtresse d’un petit teckel du nom de Diesel.

Teckel Snapchat

Plus tôt dans le mois, lors d’une soirée entre amis, elle a été prise en photo en train de suspendre son chien dans les airs par la queue. L’image a ensuite été publiée sur Snapchat.

Elle a tenu son chien en l’air par la queue

Choqués par la scène dépeinte sur l’image, de nombreux internautes ont pris une capture écran pour la partager ensuite sur d’autres plateformes sociales comme Facebook ou même Twitter.

L’affaire a pris de l’ampleur par la suite et cette photo a fini par atterrir sur le bureau de l’équipe encadrante de l’université où Gillian est scolarisée. Cette dernière a immédiatement ouvert une enquête afin de déterminer si la scène s’était ou non déroulée sur le campus.

Il s’est rapidement avéré que ce n’était pas le cas, mais l’établissement a tout de même pris l’initiative de contacter le bureau du shérif local afin de lui faire remonter l’information.

Dépassée par les événements, Gillian a alors pris la parole pour revenir sur son geste et expliquer le contexte de la photo :

“Le dimanche 3 septembre 2017, j’ai pris une très mauvaise décision, pour laquelle je m’excuse profondément. J’étais avec des amis ce jour-là et j’avais avec moi mon teckel pure race, Diesel.

J’ai reçu Diesel comme cadeau alors qu’il n’était qu’un chiot. Je l’ai élevé pour être un compagnon amical et aimant ; il va partout avoir moi et il dort même dans mon lit. J’ai passé de nombreuses heures à faire des recherches sur la race et je connais bien l’histoire des teckels. Je n’aurais jamais blessé intentionnellement un animal, encore moins mon propre chien.

Ce soir-là, mes amis et moi avons commencé à parler de la race et de ses techniques de chasse. J’ai déclaré au groupe que la queue d’un teckel avait deux buts : être vu plus facilement dans l’herbe longue et aider à dégager le chien s’il se coince dans un trou en chassant des lapins. Pour illustrer mon propos, j’ai tenu Diesel par la queue pour montrer sa résistance.

C’était une mauvaise idée de ma part.

Je comprends que j’ai eu faux sur toute la ligne et cela ne se reproduira plus. J’ai été en contact étroit avec le département du shérif du comté d’Ottawa et le bureau de la Grand Valley State University, envers qui je suis extrêmement reconnaissance. Je n’avais aucunement l’intention de blesser Diesel ce soir-là et je vais l’emmener chez un vétérinaire pour m’assurer qu’il n’a pas été blessé et qu’il se trouve en excellente santé.

Je comprends que la photo prise et publiée ce soir-là a dérangé beaucoup de gens et je suis vraiment désolé. Je voudrais personnellement m’excuser auprès de ma famille, de l’Université d’État de Grand Valley et de toutes les personnes que j’ai offensées.”

Les autorités ont pris la décision de ne pas poursuivre Gillian.

Mots-clés snapchat