Snapchat : une femme disparue a été retrouvée morte

Sydney Loofe était une jeune fille de vingt-quatre ans originaire de Wilber, dans le Nebraska (États-Unis). Ses proches la décrivent comme une personne qui avait « un grand cœur ». Sportive, elle jouait au basketball, au volleyball et au golf. Elle faisait également partie d’un groupe de musique. Fraîchement diplômée, elle a récemment quitté Neligh pour habiter à Lincoln. Elle a été retrouvée morte, il y a quelques jours.

La dernière fois que la jeune fille a été vue, c’était le 15 novembre 2017. Elle avait été déclarée disparue depuis le 16 novembre 2017. Ses parents trouvaient suspect le fait qu’elle ait abandonné son travail dans un magasin de bricolage et son chat à la maison sans prévenir. Ils craignaient que leur enfant ait été enlevée.

Snapchat

Après trois semaines de recherches, les autorités locales et le FBI ont retrouvé le corps de la jeune fille dans le Nebraska. Aucune ils n’ont avancé aucune explication sur le meurtre.

Deux rendez-vous, deux suspects

Avant sa disparition, Sydney Loofe avait posté un message sur Snapchat. « Prêt pour mon rendez-vous ». Travaillant de concert avec l’Agence fédérale, la police de Lincoln a suivi cette piste pour tenter de retrouver la disparue. Les enquêteurs ont découvert qu’elle avait en fait deux rendez-vous.

La première rencontre était avec Bailey Boswell, une mère célibataire de vingt-trois ans. Elles se sont retrouvées via l’application Tinder. D’après ce que la suspecte a déclaré à la police, elles auraient simplement fumé du cannabis ensemble. Ensuite, elle aurait déposé Sydney chez un inconnu.

L’autre suspect est un dénommé Audrey Trail, un homme âgé de cinquante-et-un ans. Il a été intercepté grâce à son adresse. Il est en effet domicilié à Wilber, la ville où le dernier signal émis par le portable de la victime a été repéré.

Aucune poursuite n’a été lancée

Les deux suspects se sont rendus à la police. Ils ont catégoriquement nié avoir commis le meurtre. « Je souhaite à sa famille le meilleur… Je souhaite à Sydney le meilleur. Mais en ce qui concerne le département de police, allez-vous faire f****e», a déclaré le suspect. Jusqu’ici, les enquêteurs sont dans l’impasse, aucune poursuite n’a été lancée.

À la suite de la disparition, une page Facebook intitulée Finding Sydney Loofe a avait été créée. Les administrateurs de celle-ci ont dernièrement posté le message qui suit : « C’est le cœur lourd que nous partageons la nouvelle avec vous. S’il vous plaît, priez pour Sydney et toute notre famille. Que Dieu lui permette le repos éternel. Nous t’aimons Sydney ».

Mots-clés snapchat