Snapchat va vous permettre d’envoyer de l’argent à vos copains

Le secteur du micro-paiement se porte bien et si Paypal caracole en tête du classement, il n’est certainement pas le seul à proposer ce type de services. Non, et il va désormais devoir faire face à un nouveau concurrent particulièrement belliqueux. Concurrent qui n’est autre que le bien-nommé Snapchat. Attention cependant à ne pas vous réjouir trop vite car nous ne sommes pas prêts d’en profiter.

En réalité, cette fonction n’est pas encore disponible et elle sera uniquement déployée sur le territoire américain dans un premier temps. Il faudra donc attendre de longues semaines ou de longs mois avant de pouvoir en profiter sur le vieux continent.

Snapcash Snapchat

Envoyer de l’argent avec Snapchat, c’est maintenant possible.

Construite en partenariat avec Square, elle n’a finalement qu’un seul objectif : vous permettre d’envoyer de l’argent à vos amis sans avoir besoin de quitter l’application. Comment ? En tapant la somme directement dans un message.

Aucun frais bancaires pour les utilisateurs

Genre si vous saisissez “$40”, par exemple, et bien Snapchat vous demandera si vous voulez envoyer cette somme à votre ami. Il ne vous restera alors plus qu’à valider l’opération en tapant sur le bouton associé. C’est à la fois simple et efficace mais attention tout de même car le destinataire de votre message aura 24 heures pour accepter le virement.

Si l’on en croit le CEO de la petite boite américaine, alors les frais bancaires seraient assumés par Square et Snapchat. Les utilisateurs n’auraient pas à verser le moindre centime à l’organisme bancaire associé. Autre point et pas des moindres, tous les paiements passeront directement par l’infrastructure du premier et c’est plutôt rassurant puisque ce dernier n’en est pas à son coup d’essai et il maitrise donc plutôt bien le sujet.

Signalons pour finir que Snapchat compte un peu plus de 80 millions d’utilisateurs actifs à l’heure actuelle. Ce qui fait donc un paquet de clients potentiels pour Square. Ceci étant, il ne faut pas oublier que Paypal compte lui aussi de nombreuses cordes à son arc.

Via