Socotra : cette île unique est en danger

Socotra fait partie des endroits les plus paradisiaques sur Terre et a été classée patrimoine naturel mondial par l’UNESCO en 2008 en raison de sa biodiversité exceptionnelle. Malheureusement, cet archipel situé dans l’océan Indien, à 300 km du continent asiatique, sur la Corne de l’Afrique, est menacé par une guerre menée par les Émirats arabes unis au Yémen.

Le fait que Socotra se trouve non loin de l’entrée du golfe d’Aden en fait un emplacement stratégique qui permettrait aux Émirats arabes unis de servir leur intérêt commercial et de garder un œil sur les échanges qui se font dans cette partie du monde. Plus de 25 000 navires, 12% de la production mondiale de pétrole brut et un tiers de l’approvisionnement énergétique de l’Europe passent par ce golfe.

Socotra

La guerre civile n’est pas la seule menace à laquelle fait face l’ile. Le changement climatique et le mode de vie des habitants mettent aussi en danger cet archipel.

De nombreuses menaces

Moins de 40 000 personnes vivent des ressources de la pêche, de l’agriculture et de l’élevage sur Socotra. Leur mode de vie traditionnel et nomade est basé sur le respect et la conservation de la terre, mais les chèvres qu’ils élèvent paissent librement partout et mettent en danger la végétation qui pousse sur l’ile.

Cela expose Socotra aux effets du changement climatique.

La menace la plus importante reste toutefois la guerre qui est menée depuis 2015 contre le Yémen par les Émirats arabes unis qui sont soutenus par les États-Unis et le Royaume-Uni.

Ces derniers ont établi un blocus total sur le Yémen.

Des conséquences désastreuses

Ce blocus empêche toute circulation maritime, aérienne et terrestre. Les aides humanitaires ne peuvent même plus accéder au Yémen. Cela a des impacts désastreux sur les zones côtières et insulaires comme Socotra. Les habitants de l’ile sont victimes de famine et de maladie.

Ses habitants finissent par déserter peu à peu l’ile. L’ONG Solidarios sin Fronteras est la seule à pouvoir accéder à cet endroit pour aider à la reconstruction des maisons et à la création des puits nécessaires pour assurer la survie de la population.

Cette situation est déplorable, car Socotra a le potentiel pour devenir une économie durable et une zone d’écotourisme parmi les plus importantes du monde.

Crédits Image

Mots-clés biologieécologie