Solar Glass Roof de Tesla : des tuiles solaires bientôt sur vos toitures

Face à la flambée du coût de l’énergie, la société Tesla, dirigée par Elon Musk, s’est donné l’objectif ambitieux d’équiper les toitures de nos maisons de tuiles ou ardoises solaires. Ce dispositif innovant destiné à transformer le rayonnement solaire en énergie permet de produire ou de revendre l’électricité auto-générée, offrant ainsi un double avantage écologique et économique.

Troisième génération de tuiles solaires produites par Tesla, cette nouvelle version dénommée « Solar Glass Roof » devrait être en vente à partir de 2020. Beaucoup plus simple et plus rapide à installer que les versions précédentes, ce nouveau revêtement, plus mature, est destiné à une production à grande échelle et se dote d’un meilleur rendement énergétique selon les dires du PDG de Tesla.

Crédits Pixabay

En termes de production, la firme ambitionne d’équiper 1 000 toits par semaine dans les prochains mois et estime que le marché mondial accessible est d’environ 100 millions de maisons.

Prix et performances

En termes de coûts, bien qu’aucun prix officiel n’ait été communiqué, on sait que le m² de cette version 3, jusqu’ici disponible en teintes sombres, devrait coûter environ 213 euros. Par ailleurs, sachant qu’une toiture est un investissement sur le long terme, Tesla affirme que l’installation s’accompagne d’une garantie constructeur de 25 ans.

Pour ce qui est du rendement énergétique, peu d’informations sont encore disponibles toutefois selon les dires d’Elon Musk, le rendement des tuiles solaires serait le même que ceux des panneaux solaires traditionnels. Néanmoins, il semblerait que pour des raisons esthétiques, une légère différence existe en faveur des panneaux photovoltaïques.

Un projet au parcours difficile

Toujours d’après Elon Musk, le projet des tuiles solaires a connu des débuts difficiles. Supposés être disponibles à la vente en 2017, des problèmes de conception ont retardé le lancement jusqu’en 2018. « Il a été particulièrement dur d’arriver à ce stade », a expliqué le PDG de Tesla. « C’est un produit difficile parce que les toits sont censés durer un long moment. Et quand on y rajoute l’électrification, cela devient encore plus difficile ».

Produite dans la Gigafactory de Buffalo spécialement aménagée pour l’occasion, la nouvelle version emploie deux équipes d’installateurs qui concourent entre eux pour déterminer la meilleure manière de l’installer. La firme envisage également de faire appel à des compagnies extérieures pour améliorer ses opérations.