Songdrop, le Delicious de la musique en streaming

La musique en streaming est très en vogue depuis quelques temps et on compte ainsi un nombre invraisemblable de plateformes proposant des services de ce type. Des plateformes comme Spotify, Soundcloud, Deezer et bien d’autres. Le problème, évidemment, c’est de réussir à garder une trace de ses pistes préférées, et ce quel que soit le service où on les a trouvé. Oui, ce n’est pas facile mais c’est justement l’objectif de Songdrop, un outil qui s’impose un peu comme le Delicious de la musique en streaming. Le tout avec pas mal de fonctions sociales et qui vous permettront, en plus, de découvrir de nouvelles chansons.

Si on devrait utiliser une métaphore pour décrire le principe de Songdrop, alors on pourrait décrire ce dernier comme un énorme tiroir virtuel dans lequel on va pouvoir venir ranger toutes nos pistes préférées, et ce quelle que soit la plateforme où on les a trouvé. Genre tu es là, en train d’écumer YouTube, un filet de bave pendant aux lèvres, quand tu tombes nez-à-nez avec la vidéo d’un concert de ton artiste préféré. Hop, un clic et la piste va automatiquement être ajoutée à ton Songdrop. Même chose pour ce que tu trouveras sur Soundclound, Vevo et plein d’autres.

Songdrop

Songdrop s’impose un peu comme le Delicious de la musique en streaming.

Tout commence évidemment par l’habituelle inscription. Là, deux choix s’offriront à nous, on pourra soit opter pour le formulaire traditionnel, soit s’identifier à l’aide de notre compte Facebook. Une fois que c’est fait, le service va nous renvoyer vers une page qui nous permettra d’installer un bookmarklet ou une extension dédiée sur notre navigateur. L’opération prend quelques secondes à peine et on est ensuite paré pour partir à la conquête du web musical.

Songdrop : un bookmarklet et une extension dédiée pour aller plus vite

Et là, et bien nous n’aurons pas grand chose à faire puisqu’il suffira de nous rendre sur la page d’une piste et de cliquer dans la foulée sur le bouton ou sur le bookmarklet de Songdrop pour envoyer automatiquement la piste sur notre compte. Si on le désire, on pourra même le ranger dans le mix de notre choix pour le retrouver plus facilement ensuite. Ca marche plutôt bien, même si tous les services ne sont pas encore supportés. Tenez, pour vous éviter bien des désillusions, on peut même ajouter que l’extension ne fonctionne pas avec la version web de Spotify. Même que c’est bien dommage.

Okay, tout ça c’est formidable, mais on fait quoi après ? Pas mal de choses, en fait. En retournant sur Songdrop, on retrouvera toute la musique qu’on a mise de côté, ainsi que les mixes que nous avons créés. A partir de là, et bien on pourra les réécouter tranquillement en cliquant sur le bouton qui va bien et sans avoir besoin de repartir vers le service où on a trouvé nos titres.

Bien, mais ce n’est pas fini car Songdrop est également capable de nous afficher les derniers « drops » partagés par la communauté, les « drops » les plus populaires ou même les « drops » de nos amis Facebook. C’est franchement très pratique parce qu’on va pouvoir découvrir plein de nouveaux titres et même les ajouter à nos mixes dans la foulée si on le souhaite. Comme si cela ne suffisait pas, le service a même pensé à indexer ses utilisateurs ainsi que les artistes qui l’utilisent afin que l’on puisse facilement suivre leur actualité, un peu comme on le ferait sur le nouveau MySpace.

Au final, Songdrop devrait intéresser tous les mélomanes en herbe et, plus globalement, tous ceux qui n’ont pas opté pour un service d’écoute musicale en streaming et qui préfèrent ainsi bouffer à tous les râteliers.

Aller sur Songdrop

Mots-clés musiquestreamingweb