“Sonic, le hérisson” : pour la voix américaine de Sonic, Jim Carrey légitime le film à lui tout seul

Celui qui prête ses cordes vocales à Sonic, le hérisson dans le film du même nom, mais en version américaine, a récemment déclaré qu’à son sens, la présence de Jim Carrey dans le rôle du Dr Robotnik légitimait tout le long-métrage.

Une partie du public est allée visionner le film Sonic pour son attachement au personnage. Une autre partie s’est rendue plus lentement dans les salles, car ne souhaitant assister qu’à la performance de Jim Carrey. On compte évidemment les spectateurs qui se situent dans les deux catégories, et ce sont sans doute les plus heureux de tous.

crédit YouTube

Le cas de Ben Schwartz est un peu particulier. Admiratif de ce qu’a délivré Jim Carrey dans Sonic, le hérisson, cette personne se trouve être la voix américaine du mammifère bleu dans le long-métrage. Et pour Ben, il ne semble y avoir aucun problème si l’on se rappelle davantage du jeu de Jim Carrey que du sien.

La voix US de Sonic n’était pas sur le tournage du film

Auprès du site CINEMABLEND, Ben Schwartz a loué les qualités d’acteur de Jim Carrey et estimé que ce dernier justifiait à lui tout seul le projet :

“Je pense que nous avons simplement eu de la chance que Jim Carrey ait décidé de faire ce film. Parce que rien que le fait que Jim Carrey ait été impliqué légitime le tout. Et puis il est aussi du genre à se dire : ‘Je vais faire de la comédie, le genre de comédie que vous me voyiez faire à l’époque, je vais le refaire”. Il peut tout faire et il se dit : ‘Je vais choisir ça’.”

On apprend d’ailleurs que Ben Schwartz n’a donné que la voix sur le projet que lors de la post-production. Ce n’est donc qu’à la sortie du film qu’il a pu profiter du résultat :

“Quand je l’ai visionné pour la première fois, j’étais allé dans un petit cinéma avec trois ou quatre personnes et je me suis dit : ‘Oh mon Dieu’, parce que je n’étais pas sur le plateau. Alors la première fois que j’ai vu Jim Carrey en action, c’était lors de la projection et je me suis dit : “Oh mon Dieu, nous avons tellement de chance. Il a juste décidé que c’est le film dans lequel il allait refaire ça.'”

Wikipédia indiquant que Ben Schwartz a, entre autres, été doublé en français par Alexis Tomassian (Fry dans Futurama), je me sens tout d’un coup comme une boule de tristesse et de frustration.