Sonos a racheté une start-up… spécialisée dans les assistants vocaux

Sonos semble vouloir diversifier son activité. La marque, connue pour l’excellence de ses enceintes, aurait en effet signé un gros chèque pour mettre la main sur une start-up du nom de Snips, pour une somme qui atteindrait les 37,5 millions de dollars.

D’après Variety, qui a eu la primeur de l’info, Snips se positionnerait sur le secteur des assistants vocaux intelligents.

Sonos Playbar

Il y a plus intéressant cependant. Contrairement à un Siri, un Alexa ou un Google Assistant qui visent un usage universel, la plateforme élaborée par la start-up se destinait à l’origine… aux haut-parleurs intelligents.

Sonos a racheté Snips pour 37,5 millions de dollars

En outre, et toujours selon la même source, l’acquisition porterait sur la marque, mais également sur les brevets de l’entreprise ainsi que sur son personnel. Cinquante personnes travaillent en effet dans les bureaux européens de Snips.

Patrick Spence, le PDG de Sonos, est cependant resté humble. Interrogé par nos confrères, l’homme a en effet tenu à indiquer qu’il n’avait pas l’intention de concurrencer Alexa ou Google Assistant. L’entreprise n’a en effet pas pour but de développer son propre assistant et cette acquisition a principalement trait à la musique.

Mais encore ? Sans surprise, Patrick Spence n’en a pas dit beaucoup plus. Maintenant, il peut être utile de noter que la technologie développée par Snips a un atout par rapport aux autres assistants du marché. Contrairement à ces derniers, elle n’a pas besoin d’un accès au cloud.

Bientôt un assistant intelligent chez Sonos ?

En réalité, la plateforme mise au point par la start-up est capable de fonctionner en local.

Ce détail est bien entendu loin d’être anodin. Si les assistants intelligents se sont considérablement démocratisés ces dernières années, ils ont encore bon nombre de détracteurs, notamment du côté des défenseurs de la vie privée et de la confidentialité des données. En proposant une solution locale faisant l’impasse sur le cloud, Sonos disposerait donc d’un argument de taille face aux autres solutions du marché.

Mots-clés sonos