Sony A7r II : 42,6 millions de pixels d’amour

Sony vient de lever le voile sur un nouveau boitier hybride taillé pour les utilisateurs les plus exigeants et plus globalement pour tous ceux qui ont un compte en banque bien fourni. L’A7r II, c’est son nom, ne fait d’ailleurs pas dans la demie mesure et il se paye même le luxe d’intégrer un capteur de 42,6 millions de pixels.

Pas de changement sur le boitier. Sony a conservé les mêmes lignes et la même ergonomie. Le déclencheur et la molette de sélection des modes sont placées sur l’épaule de l’appareil, à proximité du bouton C1 et du bouton C2.

Sony A7r II : image 1

Sony vient de lever le voile sur un nouveau boitier hybride. Et il est pas mal du tout.

Il faut aussi compter sur deux molettes placées de chaque côté. Elles nous tomberont directement sous l’index et sous le pouce et elles nous donneront un accès direct à la vitesse, l’ouverture ou même la sensibilité.

Pas de changements sur l’ergonomie du boitier

A l’arrière, on retrouvera un viseur électronique et un écran – non tactile – capable de pivoter vers le haut ou vers le bas. Les habitués de la première heure devraient se sentir comme chez eux.

Le constructeur a préféré se concentrer sur la fiche technique de l’appareil. Premier point et pas des moindres, l’A7r II embarque un capteur Exmor plein format doté d’une définition de 42,6 millions de pixels avec un nouvel autofocus ultra rapide reposant sur 399 points, contre 117 points pour le modèle précédent.

Son nouveau processeur Bionz X lui permettra d’atteindre une cadence de 5 images par seconde avec l’autofocus activé et la sensibilité pourra monter jusqu’à 102 400 ISO en mode étendu, ou jusqu’à 25 600 ISO en mode normal.

Mais la vraie force du A7r II se situe du côté de la vidéo car il est capable d’enregistrer des séquences en 4K sans avoir besoin de passer par un enregistreur externe ! Les zébras et le focus peaking sont de la partie, de même pour la sortie micro HDMI et la prise microphone.

Comme un bonheur ne vient jamais seul, le boitier intègre aussi un stabilisateur 5-axes ! Magnifique et sachez que le WiFi est aussi de la partie. En revanche, le boitier n’est équipé que d’un seul emplacement pour cartes mémoire.

L’A7r II arrivera en France cet été, pour un prix fixé à… 3 500 euros boitier nu. Cher ? Assurément, et autant dire que tout le monde ne pourra pas se permettre l’investissement.

Mots-clés sonysony a7r ii