Sony avait la Xbox Series X avant sa sortie

Pour le public européen, MLB The Show 21 ne parlera sans doute pas à beaucoup de monde. Et pourtant, la sortie de ce titre de baseball sur Xbox Series X cache une anecdote de conception faisant intervenir la concurrence. En l’occurrence, Sony.

En avril dernier, nous avions rapporté que MLB: The Show 21 allait débarquer sur le Xbox Game Pass tout en étant un titre développé par un studio interne à Sony (San Diego Studio, derrière aussi The Mark of Kri sur PS2, Pain sur PS3 et les ModNation Racers sur PSP et PS Vita). Et l’on apprend aujourd’hui pour que cette sortie puisse se faire, Microsoft a pris un certain risque avec son concurrent direct.

Un homme en train de jouer au baseball
Crédits: YouTube

Dans des propos accordés à Axios et rapportés par VGC, une responsable de chez Xbox a déclaré que cela faisait des années que Microsoft faisait le forcing pour obtenir le droit de sortir cette franchise sur ses consoles.

MLB The Show 21 : Xbox a dû faire confiance à Sony

Sarah Bond, responsable de l’expérience et de l’écosystème des créateurs de jeux au sein de Xbox, a ajouté qu’alors qu’elle travaillait avec MLB sur la franchise RBI Baseball, “The Show revenait toujours dans les discussions. Nous disions toujours : ‘Nous adorons ce jeu. Ce serait une énorme opportunité de le porter sur Xbox'”.

Mais voilà. Même avec l’accord obtenu, il fallait s’assurer que le jeu puisse fonctionner sur Xbox Series S et X. Voilà pourquoi Microsoft a dû faire parvenir à Sony son hardware encore non commercialisé. Avec donc le risque de voir plusieurs de ses secrets percés à jour.

Pour Sarah Bond, “cela a été un profond signe de confiance industrielle”.

Et alors que sur PlayStation 4 et 5, MLB; The Show 21 était proposé à plusieurs dizaines de dollars chacun, Xbox avait annoncé il y a quelques semaines l’intégration du titre dans son Game Pass sans frais supplémentaires pour ses abonnés. La semaine de son lancement chez la marque verte, MLB: The Show 21 a signé des records, en devenant ainsi “le plus grand jeu de sport de l’année écoulée” et le deuxième plus grand jeu de sport de tous les temps sur Xbox. Quand l’obstination peut avoir du bon.