Sony confirme son intention d'”explorer” la possibilité de porter des exclusivités PlayStation sur PC

Après la récente sortie de Horizon Zero Dawn sur PC, Sony confirme son intention d’“explorer” la possibilité d’extraire d’autres exclusivités PlayStation de son catalogue pour les porter sur la plus intemporelle des machines.

Microsoft ne se soucie déjà plus du nombre de consoles Xbox vendues, d’où sa démarche de multiplier les plates-formes d’accueil de ses titres. Si l’on ne prêtera pas à son concurrent direct des intentions aussi affirmées, il semble qu’il soit aussi question chez Sony d’étendre ses propres expériences à d’autres supports.

Horizon_Zero_Dawn

Dans son dernier rapport corporatif en date, et dont VGC nous rapporte la teneur, Sony commence par indiquer que sa division jeu vidéo va poursuivre ses efforts pour augmenter “les utilisateurs actifs et le temps de jeu, en améliorant les services réseau et en renforçant l’IP des contenus”.

Davantage d’exclusivités PlayStation sur PC pour une meilleure rentabilité chez Sony

“Les résultats visés sont notamment une augmentation du nombre d’utilisateurs actifs, une meilleure fidélisation et un cycle de conversion plus court, d’où une augmentation à attendre des flux de trésorerie”, poursuit le constructeur japonais. Est ensuite évoquée l’hypothèse d’apporter au PC davantage d’exclusivités PlayStation.

“Nous allons étudier la possibilité d’étendre nos titres first-party à la plateforme PC, afin de promouvoir une croissance supplémentaire de notre rentabilité”.

Detroit: Become Human, Death Stranding et Horizon Zero Dawn font partie des titres PS4 ayant déjà été autorisés à aller voir ailleurs. Des voyages qui n’ont pas été sans turbulences, le titre de Guerilla Games venant par exemple d’accueillir sa troisième mise à jour, avec toujours en ligne de mire l’éradication de bogues.

En février dernier, le cofondateur de Media Molecule avait démenti la rumeur d’une version PC de Dreams, son logiciel de création de jeux jusqu’ici exclusif à la PS4. L’homme était toutefois apparu enchanté à cette idée, tout en rappelant que Sony aurait vraisemblablement son mot à dire sur la question. Rappelons ainsi que Media Molecule appartient au constructeur.

Le mois suivant, Herman Hulst, directeur des studios mondiaux de Sony, avait assuré que ces portages n’allaient pas se révéler la norme :

“Pour en rassurer certains, le fait de sortir un titre AAA sur PC ne signifie pas nécessairement que tous les jeux seront désormais disponibles sur PC”.

Il faut bien continuer à vendre des consoles.

Mots-clés pcplaystationsony