Sony : de nouveaux smartphones en fuite chez AnTuTu

Sony a été très actif cette année avec le lancement de plusieurs terminaux haut de gamme, des terminaux comme le Xperia ZU ou le Xperia Z1. Le constructeur nippon va évidemment remettre le couvert l’année prochaine et il faut ainsi s’attendre à de jolies surprises en perspective. Et justement, en fouinant dans les recoins sombres du web intersidéral, les observateurs de Xperia Guide sont tombés sur plusieurs références mystérieuses : SGP521, D2005, D2105, D6503, D5303, D2105, D2005, D2004 et D2303. Le meilleur reste à venir car certaines d’entre elles se sont même retrouvées dans la base de données de AnTuTu, avec des scores plutôt honorables.

Et en réalité, il faudra se contenter de cela car nous n’avons absolument aucune idée ni de la gamme de ces terminaux, ni même de leurs spécifications techniques. C’est un peu dommage mais il n’y a pas grand chose à faire de plus. Ceci étant, en s’appuyant sur les notes obtenues par ces terminaux, il est finalement possible d’avoir une idée un peu plus précise de leur positionnement.

Nouveaux Sony Xperia

De nombreuses références faisant allusion à des terminaux nomades produits par Sony sont apparus sur la toile.

Bref, voilà les scores obtenus par ces mystérieuses références :

  • D2105 : 13001 points, soit globalement le même score que celui du Xperia L.
  • D2005 : 12790 points, soit plus ou moins la même chose que le D2105.
  • D5303 : 30145 points, soit un terminal positionné sur le haut de gamme et peut-être le successeur du ZU.
  • D6503 : 29745 points, soit un autre terminal haut de gamme, peut-être le successeur du Z1.
  • D2004 : 12633 points, soit plus ou moins la même chose que le D2005. Sans doute une variante.
  • D2303 : 17853 points, soit un terminal positionné entre les D2005/2105 et les D5303/6503.

Pas mal, mais ce n’est pas fini car il est aussi question d’un nouvel accessoire, le SWR10. Ce dernier a fait une rapide apparition chez la FCC. On ne sait pas encore de quoi il s’agit exactement mais c’est un nouvel accessoire connecté qui pourrait se cacher derrière cette dénomination. A titre d’exemple, la SmartWatch 2 répond à la référence SW2. De fil en aiguille, on peut donc s’attendre à un dispositif positionné sur le même secteur. En ce qui me concerne, je verrais bien un bracelet connecté capable de faire office de coach sportif.