Sony n’a pas l’intention de revendre sa division mobile

Sony est dans une situation compliquée. Si ses consoles et toutes les activités en lien avec le loisir et le divertissement lui rapportent beaucoup d’argent, il en va tout autrement de sa division mobile. Il se murmure même depuis quelques temps que le géant nippon pourrait s’en délester dans un avenir plus ou moins proche. Oui et son directeur a justement décidé de couper court à la rumeur.

Le Mobile World Congress 2015 se déroule en ce moment même à Barcelone et certains d’entre vous ont sans doute remarqué que Sony s’est fait beaucoup moins présent. Pas de show pour le nippon cette année, même si cela ne l’a pas empêché de présenter une nouvelle tablette et un smartphone positionné sur le milieu de gamme.

Vente Sony Mobile

Désolé, Sony Mobile n’est pas à vendre !

Cela n’a cependant pas empêché Kazuo Hirai de faire le déplacement pour évoquer ses nouveaux objectifs, avec un défi de taille : atteindre le seuil de rentabilité en 2016. Et donc l’année prochaine.

Une offre plus claire, et plus simple à comprendre

Pour parvenir à ses fins, le constructeur va devoir réduire la voilure, mais il ne compte pas se débarrasser de sa division mobile pour autant. En réalité, il va surtout travailler sur son offre, pour la simplifier et la rationaliser autant que possible. Avec un modèle sur chaque segment de prix.

Et donc un Xperia M4, un Xperia Z4 Compact, un Xperia Z4 et un Xperia Z4 Ultra ? Il faut bien l’avouer, sur le papier, ce serait plutôt chouette.

Mais est-ce que ce sera suffisant pour séduire les consommateurs ? Seul l’avenir nous le dira mais une chose est sûre : entre les géants du secteur (Samsung, Apple) et la vague chinoise (Xiaomi, Huawei), Sony n’a pas le droit à l’erreur et il va surtout devoir faire en sorte de se démarquer de la concurrence.

Chose qu’il a déjà fait avec le lancement de la gamme Xperia Z3 et l’arrivée de la fonction Remote Play.

Mots-clés sony