Sony offre jusqu’à 50 000 dollars pour toute faille de sécurité découverte sur le PSN ou PlayStation 4

Les pirates en herbe et confirmés sont invités à ausculter le PSN et la PlayStation 4 dans les moindres détails à la recherche d’une faille de sécurité. Selon le degré de dangerosité de la brèche ainsi découverte, Sony s’engage à attribuer des récompenses allant de 100 à 50 000 dollars. Du travail d’été comme on en fait trop peu.

Les récentes déconvenues enregistrées par Nintendo au niveau de la sécurité de ses comptes utilisateurs ont pu faire rappeler à Sony ses propres déboires sur le sujet. En 2011, la firme nippone avait ainsi été victime d’un piratage massif ayant empêché les clients du PSN de s’y connecter pour une durée conséquente. En geste de dédommagement, les joueurs lésés avaient reçu deux jeux à télécharger gratuits ainsi qu’un essai sans frais au PS Plus.

PS4

Crédits Pixabay

Qui sait si cette situation ne se répétera pas un jour, avec éventuellement des conséquences plus lourdes encore ? Pour éviter cette perspective, Sony a décidé de faire appel à la communauté des chercheurs informatiques en leur promettant des récompenses pécuniaires.

Sony s’associe avec HackerOne pour débusquer ses failles de sécurité

Gamasutra rapporte que Sony s’est associé avec la plate-forme HackerOne pour mettre en place un système de récompenses à toute personne qui décèlerait une ou plusieurs failles de sécurité sur le PlayStation Network (PSN) ou la PlayStation 4 (PS4). Les sommes promises iront de 100 (environ 89 euros) à 50 000 dollars ( plus ou moins 44 500 euros).

Sony suit ainsi la démarche de Riot Games, Valve et Nintendo de faire équipe avec HackerOne dans le but de rendre ses systèmes de sécurité plus sûrs. On nous précise que PlayStation a déjà lancé ce genre d’entreprises, mais celles-ci s’étaient opérées avec une sélection de chercheurs. Ici, Sony s’ouvre à une communauté sensiblement plus large.

« Au sein de PlayStation, nous nous engageons à offrir aux joueurs du monde entier de grandes expériences », explique Geoff Norton, directeur principal du secteur logiciel de SIE. « Je suis heureux d’annoncer aujourd’hui que nous avons lancé un programme public PlayStation Bug Bounty, car la sécurité de nos produits est un élément fondamental dans la création d’expériences extraordinaires pour notre communauté ».

« Nous pensons qu’en travaillant avec la communauté des chercheurs en sécurité, nous pouvons offrir un lieu de jeu plus sûr », a ajouté le responsable. C’est tout le mal que l’on peut souhaiter aux joueurs PlayStation.