Sony présente ses excuses à Britney Spears

Sony Music Entertainment a été pris pour cible par des hackers récemment. Ces derniers ont effectivement infiltré le compte Twitter de l’entreprise un peu plus tôt dans la semaine et ils ont profité de l’occasion pour publier des messages insinuant que la chanteuse Britney Spears était passée de vie à trépas. Des messages qui ont eu un certain impact auprès des (nombreux) fans de l’artiste.

Les responsables de la compagnie ont été assez prompts à réagir et ils ont rapidement supprimé les messages incriminés avant de présenter leurs excuses, tout en insistant sur le fait qu’ils n’étaient pas à l’origine de ces fameux messages.

RIP Britney

Britney Spears n’est pas morte et elle se porte très bien.

De son côté, Adam Leber, l’agent de Britney Spears a confirmé que la chanteuse se porte très bien et même en parfaite santé.

“RIP Britney Spears”

Tout est parti d’un simple tweet comprenant seulement trois mots accompagnés d’une émoticône avec des larmes : “RIP Britney Spears”. Le message a été massivement relayé dans les minutes qui ont suivi sa publication, affolant tous les fans de la chanteuse.

D’autres messages ont suivi. Certaines marquaient “RIP @britneyspears”, d’autres “#RIPBritney 1981-2016”.

Après le piratage de son compte, l’entreprise a pris des mesures en supprimant les publications incriminées et en présentant des excuses. Elle a ensuite publié un bref communiqué expliquant en substance que le compte avait été compromis par un tiers et que tout était depuis rentré en ordre.

Elle a également voulu présenter ses excuses à Britney Spears et à ses fans. Aucune autre information n’a été donnée par le porte-parole de Sony. De son côté, Twitter n’a pas répondu aux sollicitations des médias.

Ce n’est pas la première fois que Sony est pris pour cible

Quand Adam Leber, l’agent de la musicienne, a appris la nouvelle, il a immédiatement voulu rassurer les fans et il a ainsi publié plusieurs communiqués sur les réseaux sociaux, mais aussi sur CNN, afin d’expliquer que la chanteuse était bel et bien en vie.

Les responsables de l’attaque avaient-ils une dent contre Britney Spears ou souhaitaient-ils s’en prendre à Sony ? Il est évidemment très difficile de répondre à cette question, mais ce n’est pas la première fois que la marque est prise pour cible. Tout le monde se souvient d’ailleurs du piratage qui a précédé la sortie du film The Interview, un piratage qui aurait été commandité par la Corée du Nord.

Dans ce cas précis, il faut tout de même signaler que Sony Music Entertainment n’a pas été le seul à diffuser de tels messages. Le compte de Bob Dylan en a fait tout autant.

Il est à noter que l’artiste est sous contrat avec Sony.

Crédits Image

Mots-clés sonytwitter