Sony rachète Gaikai pour 380 millions de dollars

Sony vient tout juste de racheter Gaikai, une société américaine spécialisée dans le jeu vidéo en ligne. Une opération estimée à 380 millions de dollars et qui va permettre à la firme nippone de se lancer sur le marché du “cloud gaming” et de rejoindre ainsi quelques grands noms du genre, à commencer par OnLive ou encore PlayCast. Autant dire que c’est une information importante puisqu’elle nous permet d’en apprendre un peu plus sur la stratégie que Sony est en train de mettre en place. Et on se dit finalement que la PlayStation 4 pourrait aussi jouer la carte du “cloud”…

Sony rachète Gaikai pour 380 millions de dollars

Le “cloud gaming” a le vent en poupe, donc. Pour ceux qui ne sont pas familiers de la chose, on peut préciser que cette technologie marque la dématérialisation du jeu vidéo. Plutôt que d’avoir à installer et à exécuter un titre depuis l’ordinateur de la maison, il est ainsi possible de jouer à distance sans s’inquiéter de la puissance de notre bécane, tout étant bien évidemment géré par le serveur de la société qui propose le service et qui balance ainsi les données. Du moment que l’on a une une connexion qui tient la route, c’est donc une technologie bourrée d’avantages.

Gaikai n’est pas un nouveau venu sur le secteur puisque la société existe depuis 2009. Son activité repose d’ailleurs sur deux grands axes : d’un côté, elle permet aux joueurs de jouer en ligne à leurs titres préférés, de l’autre elle propose aux éditeurs de distribuer leurs jeux et de partager ses bénéfices avec eux. Finalement, tout le monde est gagnant, le joueur n’a plus besoin de se ruiner avec de gros processeurs, de grosses cartes graphiques, et l’éditeur s’assure un petit pécule supplémentaire tout en éviter que ses titres ne soient piratés.

Tout comme le “cloud” traditionnel, le “cloud gaming” risque donc de prendre énormément d’essor dans les années qui viennent et on comprend toute l’importance de ce rachat pour Sony.

Via (Crédits PhotoTokyoship)