SOS Alerts : Google tend la main aux victimes de catastrophes

Google marcherait-il sur les traces de Facebook ? Il semblerait. Le géant a en effet annoncé au début de la semaine la mise en service d’un nouveau service baptisé SOS Alerts. Intégré à Google Search et à Google Maps, il a pour vocation de protéger les utilisateurs des catastrophes naturelles et des attentats terroristes grâce à un système d’alerte rappelant un peu ce que propose le roi des réseaux sociaux.

Grâce à « SOS Alerts », les internautes se trouvant à proximité d’une zone en crise verront ainsi s’afficher en haut de leur page de recherche Google des alertes et des informant sur l’évolution de la situation en temps réel.

Justice Cancer Smartphone

Les utilisateurs de Google Map, eux, recevront des indications sur les endroits à éviter, les routes fermées, le trafic ou encore les lieux pouvant servir de refuges.

SOS Alerts, une application pour protéger les mobinautes

Pour le lancement de ce service, Google a travaillé en collaboration avec les agences gouvernementales de douze pays ainsi que la Croix Rouge et l’Agence Fédérale des Situations d’Urgence.

Le vice-président de l’ingénierie au sein de Google, Yossi Matias a souligné qu’en  situation de crise, l’accès instantané à des informations fiables est crucial. À l’heure où tout le monde est en permanence connecté à internet, la mise en place de « SOS Alerts » s’est présentée comme une évidence.

Avec « SOS Alerts », plus les utilisateurs seront proches de la zone sinistrée, plus ils recevront des informations détaillées. Ceux qui ne se trouveront pas dans la zone à risque pourront quant à eux se tenir informés en activant manuellement les applications Google Map et Google Search.

Google œuvre pour votre sécurité

Avant le lancement officiel de « SOS Alerts », Google a planché durant de nombreux mois sur l’élaboration du dispositif. La multinationale américaine a testé l’efficacité de « SOS Alerts » lors de l’incendie qui a ravagé la Grenfell Tower à Londres en juin dernier.

Le test a été probant, car de nombreux utilisateurs de Google se trouvant sur place ont reçu une alerte catastrophe. « SOS Alerts » est actuellement disponible dans tous les pays du monde.

Le dispositif inclura également la base de données « Person Finder » de Google qui permettra à l’application de récolter des informations sur les personnes disparues en temps de crise.

Mots-clés googlesécurité