Soulja Boy laisse tomber ses consoles

Tout ne se passe pas toujours comme prévu pour Soulja Boy. Il y a un mois, le rappeur s’était lancé avec enthousiasme sur le marché des consoles de jeux vidéo. Aujourd’hui, l’artiste est contraint de mettre fin à son projet pour des raisons de légalité.

Le rappeur américain a décidé de lancer sa propre gamme de consoles de jeux sur son site Soulja Watch. C’est ainsi que les modèles « SouljaGame Handheld » et « SouljaGame Console » ont été mis en vente sur le site début décembre 2018.

Les deux appareils n’ont cependant pas fait long feu. La star a annoncé sur les réseaux que ses consoles ont été retirées de la vente, expliquant qu’on ne lui a pas donné le choix.

Des consoles pourtant intéressantes

Véritable passionné, Soulja Boy a souhaité ne pas faire les choses à moitié en commercialisant ses propres consoles de jeux vidéo. Non seulement le chanteur avait décidé de lancer deux types de consoles (portable et classique) mais les gadgets étaient surtout dotés d’options intéressantes.

Les consoles « SouljaGame Handheld » et « SouljaGame Console » présentaient la particularité de fonctionner avec un système qui leur était propre et qui était surtout capable d’émuler d’autres consoles.

Elles permettaient de jouer à des jeux d’autres consoles comme la PlayStation, la NES ou même le Game Boy…

Les consoles présentaient également l’avantage de proposer des centaines de jeux préinstallés : 800 pour la version classique et 3 000 pour la version de poche.

Des problèmes de licence et de légalité

D’après les informations récoltées, les soucis rencontrés par les consoles de Soulja Boy sont principalement liés à des droits et à des problèmes de licence. Certains éditeurs tels que Nintendo n’ont pas vraiment apprécié les options trop « polyvalentes » des appareils.

Certaines similitudes avec les produits d’autres marques ont également été constatées concernant le design des consoles. Beaucoup ont fait la remarque que la Retro SouljaBoy Mini ressemblait beaucoup trop au Game Boy.

Il faut tout de même noter que les consoles de l’artiste ne sont pas les seules à susciter des interrogations. La boutique de la star propose également des tablettes, smartphones, casques, montres intelligentes… qui adoptent de troublantes ressemblances avec certains appareils vendus sur Alibaba ou même Wish.

Mots-clés émulation